Image default
Formation / Education

Comment sont formés les futurs acteurs de l’humanitaire et de la solidarité ?

Au cœur d’un monde difficile et souvent complexe à comprendre, face aux crises sociales et humanitaires engendrées par le dérèglement climatique, la géopolitique et de nombreux facteurs, de plus en plus de personnes s’engager de façon concrète et souhaitent mettre leurs compétences et leur savoir-faire au service des autres. Mais le seul désir d’engagement est rarement suffisant lorsque l’on envisage une carrière dans l’humanitaire ou la solidarité internationale. C’est pourquoi divers établissements et écoles supérieures forment aujourd’hui, à travers la France les futurs acteurs de l’humanitaire avec des formations dédiées aux besoins et problématiques du secteur. Zoom sur les principales écoles et formation qui permettent à ces étudiants professionnels de développer leur compétence et leur savoir-faire au service de l’humanitaire et de la solidarité.

Pourquoi des formations professionnelles en humanitaire ?

Cette question est tout à fait légitime tant les besoins des missions humanitaires et de solidarité sur le terrain repose sur des compétences concrètes. On pense bien sûr aux soignants, médecins ou infirmiers qui apportent une aide médicale ; aux logisticiens qui assurent la gestion des flux d’aides, notamment alimentaire ; aux agronomes qui peuvent accompagner certaines populations dans la mise en place de cultures adaptées et pérennes ; etc.

Mais il est important de noter que ces professionnels, s’ils ont pu suivre des cursus de spécialisations aux problématiques humanitaires, ne sont pas à l’origine des acteurs de l’humanitaire. D’où l’importance de spécialistes pouvant assurer des missions de gestions de projets et de coordination des différents acteurs impliquées dans un mission locale ou à l’internationale. A nouveau, la volonté, si elle est primordiale, ne suffit pas. Gérer des actions humanitaires nécessite une réelle expertise que les écoles et organismes de formation proposent aux futurs acteurs du secteurs d’acquérir les compétences et savoirs nécessaires pour l’accomplissement de ces missions.

La volonté d’engagement ne suffit pas…

Si de nombreux acteurs de l’humanitaire et de la solidarité s’engagent à titre bénévole, offrant un peu de leur temps et mettant parfois à disposition leur expérience et de leur savoir-faire en réponse des besoins spécifiques, les projets et missions majeurs reposent rarement sur les seuls volontaires et bénévoles. Ceux-ci sont en effet généralement encadrés et gérés par des professionnels de la gestion de projets, de la gestion d’équipe, de la gestion logistique… Plus largement, des professionnels de l’humanitaire.

Certes le désir d’engagement et la volonté constituent des moteurs essentiels à l’action humanitaire, néanmoins ceux-ci ne peuvent suffire et, dans le cadre d’un engagement professionnel, l’acquisition de connaissances et de compétences expertes est essentielle pour coordonner des hommes, des femmes, des moyens et des ressources, et mener à bien les missions et projets humanitaires et de solidarité, en France et dans le monde.

Les principales écoles & formations humanitaires

Le paysage de la formation humanitaire en France est notamment incarné par quelques écoles désormais incontournables et proposant des diplômes allant généralement de la licence et licence professionnelle au master en passant par le Bachelor ainsi que par une série des diplômes universitaires (DU).

Institut IFF Europe (Angers 49)

Dans l’Ouest de la France, à Angers, l’Institut IFF Europe propose deux offres de formations, l’une orientation vers l’orientation scolaire et l’autre vers l’humanitaire et la solidarité internationale avec pour but de former des étudiants soucieux de devenir acteurs du monde qui les entoure et de donner du sens à leur existence au travers de projets pour les autres :

  • Bachelor Conduite de Projets – Mention Développement et Solidarité
  • U. (Bac+3) Conduite de Projet Humanitaire

Plus d’informations sur www.iffeurope.fr

Bioforce (Vénissieux 69)

Bioforce est l’un des acteurs majeurs du secteur de la formation humanitaire avec une grande diversité de formations professionnelles en humanitaire. Au travers de ces formations sur ces différentes entités en France et au Sénégal, Bioforce souhaite développer les compétences et ainsi donner le pouvoir d’agir aux acteurs de l’humanitaire. S’adressant aux jeunes bacheliers, aux professionnels en reconversion mais également aux humanitaires désireux de développer leurs compétences, Bioforce propose une série de formations courtes ou longues, diplômantes ou professionnalisantes, sur des problématiques diverses :

  • Eau, hygiène et assainissement
  • Enjeux et contexte humanitaires
  • Finances et économie de l’humanitaire
  • Logistique
  • Nutrition
  • Protection de l’enfance
  • Sécurité
  • etc.

Plus d’informations sur www.bioforce.org

Ecole supérieure de commerce et développement 3A

Avec 4 sites, à Lyon, Paris, Rennes et Toulouse, l’école 3A propose différents cursus de formation en solidarité et humanitaire :

  • Bachelor Coordination de projets alternatifs et solidaires
  • Bac +4/5 Coopération et action humanitaire

Cette offre c’est notamment développé autour du désir de construire un monde meilleur et pour cela, de valoriser au sein de l’établissement et par le biais des formations l’éthique, la justice, l’égalité, l’ouverture au monde, etc.
Les différents programmes s’attachent donc à étudier l’humanitaire et la solidarité internationale, la responsabilité sociale des entreprises, l’économie sociale et solidaire, le développement alternatif à l’international, la finance responsable et bien plus encore.

Plus d’information sur www.ecole3a.edu

IRCOM (Les Ponts de Cé 49 & Lyon 69)

Si l’IRCOM est notamment connue pour son master en communication, son offre de formations se démarque par la thématique de l’humanitaire au travers de deux formations spécifiques

  • Formation Humanité, parcours Science politique (Bac +3)
  • Formation Management de la Solidarité (Bac +5)

Au travers de ses formations, l’IRCOM s’est donné la mission de former les cadres de demain dans les domaines de l’humanitaire, de la coopération à l’international, de l’action sociale et médico-sociale. Un cursus validé par le Master en management de la solidarité internationale et de l’action sociale.

Plus d’informations sur www.ircom.fr

ISTOM (Angers 49)

Sur une problématique moins généraliste et plus technique, l’Institut Supérieure d’Agro-développement international répond, au travers de ces formations aux problématiques liées aux questions de développement agricole et à la conservation des ressources dans les pays du « sud ». Si les compétences développées peuvent être utilisées sur le sol français, les étudiants peuvent également développer des savoirs en ingénierie du développement et de la production agricole essentiels pour certaines missions humanitaires.

Des formations alliant théorie & expérience de terrain

Les établissements majeurs dans l’offre de formation en humanitaire et en solidarité se distinguent par des cursus alliant des apprentissages théoriques indispensables à la compréhension des enjeux du monde, des questions économiques, logistiques, etc., et expérience de terrain par le biais de projets de groupes, de stages voire de mission humanitaire ou de solidarité parfois menées à l’étranger.

A titre d’exemple, l’institut IFF Europe, à Angers, inclut ainsi au programme de son DU Bac+3 Conduite de projet humanitaire deux expériences de terrain, l’un individuelle au cours d’un stage, l’autre collective au cours d’un projet de groupe. Des occasions uniques d’appréhender la réalité du secteur et des métiers de l’humanitaire en France et/ou à l’étranger.

Ces expériences permettent notamment de confronter les étudiants et futurs professionnels à la réalité de l’humanitaire de terrain, aux problématiques gestion des hommes et des ressources. Le but étant de leur permettre de se préparer à prendre des responsabilités à assurer la conduite des projets qu’ils auront en charge.

Des spécialisations en humanitaire pour les professionnels actifs

Nous l’évoquions plus haut, les missions humanitaires s’attaquent souvent à des problématiques spécifiques que sont la santé, l’éducation, la malnutrition, l’accès à l’eau ou à l’énergie. On connaît ainsi des grandes ONG françaises telles que Médecins Sans Frontières Handicap International ou encore Action Contre la Faim qui sont les figures de proues de ces actions. Ainsi, chaque domaine a ses besoins spécifiques et ces acteurs s’appuient bien évidemment sur l’expertise et le savoir-faire de professionnels selon leur approche. Ainsi, au cours de leur carrière, de nombreux professionnels s’interrogent quant à leur désir d’engagement, ne sachant pas toujours sur leur savoir est transposable dans l’humanitaire, ni comment ils peuvent concrètement se rendre disponibles ou s’engager le temps d’une mission ou d’un projet. Ainsi, ces professionnels doivent souvent être formés eux-mêmes aux questions et problématiques inhérentes aux missions humanitaires.

  • L’Université de Médecine de Rennes propose ainsi un D.U. en médecine tropicale et humanitaire, une formation indispensable pour appréhender les problématiques et maladies rencontrées notamment en milieux défavorisés.
  • L’Université de Bourgogne propose un DU Action Humanitaire permettant d’envisager les questions ethnologiques, éthique, de droit, d’économie, de gestion des risques sanitaires, de psychologie et de logistique liées à l’humanitaire.
  • L’Université de Côté d’Azur propose un diplôme universitaire Bac+3 de Droit International Humanitaire posant les questions du recours à la force, de la justice pénale internationale, du droit des réfugiés, du droit du désarmement et de la non-prolifération des armes, etc.

On retrouverait ainsi de nombreux exemples de diplômes et de spécialisation permettant à des experts d’un sujet (médecine, droit, agronomie, ingénierie…) d’apprendre comment et dans quel cadre leur expertise peut être mise au service des besoins du terrain dans le cadre de projets ou de missions humanitaires ou de solidarité internationale.

L’humanitaire et la solidarité sont vos vocations et vous souhaitez devenir acteurs de ces questions pour contribuer à améliorer voire à changer le monde ? N’hésitez pas à consulter et vous renseigner sur les différents cursus et programme des principales écoles en humanitaire, à interroger directement ces différents établissements voire à les rencontrer à l’occasion de salons ou de portes ouvertes afin de confirmer votre désir d’engagement et votre projet professionnel.

A lire aussi

Comment choisir le cartable idéal pour son enfant ?

Irene

L’importance de suivre une formation sécurité

Irene

Aménagement de l’espace dans une salle de classe

sophie

Systèmes LMS, un atout pour les étudiants et les pédagogues

K.Katel

Conseils pour prendre des cours d’anglais

sophie

Formation en architecture d’intérieur

K.Katel