Image default
Voyage

Découvrir les traditions islandaises : focus sur les fêtes de Noël

À environ trois heures de vol de la France, la Terre de Feu et de Glace semble être un proche voisin de la France, pourtant elle a ses propres traditions à elle. Si vous avez l’occasion de visiter l’Islande pendant les fêtes de fin d’année, vous y découvrirez notamment que la célébration de Noël est quelque peu différente de celle dont on est habitué dans l’Hexagone. Certes, il y a toujours de la neige, d’ailleurs certaines régions islandaises en accueillent beaucoup plus qu’en France. Aussi, les sapins de Noël sont bien présents, les cadeaux également. Toutefois, le pays a des particularités bien à eux. Découvrez-les ci-après.

Il n’y a pas de père Noël en Islande

Si vous avez opté pour un voyage en Islande pour les vacances de Noël, ne vous attendez pas à voir le père Noël avec son traîneau. En effet, celui que l’on appelle « Santa Claus » en Amérique et « Babo Natale » en Italie n’y passe pas. Cependant, vous y profiterez de 13 joyeux lutins de Noël. Appelés localement Jólasveinar, ces derniers jouent les trouble-fêtes pendant les 13 jours qui précèdent Noël, c’est-à-dire du 12 au 24 décembre. Chacun d’entre eux a sa propre spécialité.

Par exemple, Gluggagægir vole les jouets qu’il trouve passionnants, Askasleikir mange tout ce qui se trouve dans la gamelle des animaux de compagnie, notamment le chien et le chat. Hurðaskellir adore claquer les portes, surtout au moment du sommeil. Pottasleikir, lui, aime lécher les marmites et les casseroles… Pour autant, ces farceurs de Noël apportent aussi de la douceur dans les maisons, notamment dans celles où les enfants sont sages. Ils glissent des sucreries et des petits présents dans les chaussettes accrochées sur le bord des fenêtres. Ils mettent cependant de vieilles pommes de terre dans les chaussettes des enfants qui ont été moins sages durant l’année.

Un repas de Noël longuement préparé et insolite

Il n’y a pas que le père Noël qui diffère de la tradition française à Noël dans cet État insulaire. Le repas aussi. Au pays du feu et de la glace, exit la dinde de Noël pour faire place à l’agneau de Noël. Il s’agit d’un mets succulent que vous devez absolument essayer si vous avez l’opportunité de passer des vacances de Noël en Islande. Cette saveur exquise serait due au choix du mouton. En effet, il ne s’agit pas de n’importe lequel. L’agneau de Noël est réalisé avec un mouton spécial. Les Islandais privilégient celui qui a été élevé en plein air dans la splendide nature islandaise.

En ce qui concerne la préparation, elle dure plusieurs semaines et met encore en relief la tradition islandaise. Elle consiste à fumer la viande. Sachant que le fumoir est préparé avec de la bouse de vache séchée. La viande y sera placée pendant plusieurs semaines. Durant ce temps, le poêle dégage doucement de la fumée du fumier réduit en cendres. Celle-ci, faut-il le souligner, n’altère pas le goût de la viande. Au contraire, elle lui apporte davantage de saveurs.

A lire aussi

Quels sont les avantages de passer vos vacances en camping ?

administrateur

Comment économiser sur son séjour aux Maldives ?

Irene

Une aide pour bien compléter le formulaire ESTA

K.Katel

La Vendée, la destination de vacances idéale !

Irene

Connaître les bénévoles de Vendée

Irene

Croisière de rêve : Découvrir les Antilles à bord d’un catamaran

sophie