Image default
Maison

Faut-il succomber à la baie vitrée à galandage ?

Vous connaissez certainement la baie vitrée en aluminium qui fait partie intégrantes de nos maison depuis déjà quelques années. Mais progressivement elle tend à être remplacée par une version à galandage.

Qu’est-ce qu’une baie vitrée à galandage ?

Dans l’équipe de rédaction du blog, nous avons voulu en savoir plus, et nous avons demandé au site DISCOUNT MENUISERIE, spécialiste de la vente en ligne de baie vitrée à galandage, ce qu’il en était vraiment.

Il s’agit d’une baie vitrée dont les vantaux ne refoulent pas les uns devant les autres, mais se glissent dans les murs.

L’avantage est qu’une fois ouverte, les portes ont complètement disparues et vous pouvez profiter d’une largeur de passage totale. Avec une baie vitrée classique, il y a toujours un vantail devant vous. L’effet esthétique est saisissant, surtout quand vous faites le choix d’une grande largeur. Vous avez alors une immense ouverture sur l’extérieur. Vous ne profitez plus de votre terrasse de la même façon.

Le principe du galandage était déjà connu pour les portes d’intérieur, et l’adapter pour les baies vitrées a demandé des années de recherche et de mise au point. Et ce n’est qu’il y a environ 5 ans que ce système a connu intérêt, d’abord par les architectes et puis par les particuliers. Aujourd’hui, tout le monde en voudrait bien une.

Peut-on toujours installer un coulissant à galandage ?

Cela demande quelques travaux car les vantaux viennent se glisser dans un caisson spécifique qui est masqué dans le doublage des murs. Cela oblige donc à refaire toute l’isolation, et n’est donc pas adapté à de la petite rénovation.

Il faut aussi prévoir la place sur le côté pour le caisson. La baie à galandage se décline en 1 vantail, 2 vantaux à ouverture centrale ou du même côté, et enfin 4 vantaux. Là où se trouve le caisson, vous ne pouvez pas mettre de prise ou d’interrupteur.

Enfin, comme il faut un doublage sur les murs, la pose dans une maison à ossature bois implique de s’adapter. Même si l’isolation est placée à l’intérieur de l’ossature, il faut quand même rajouter un doublage, souvent de 160 à 200mm pour y intégrer le caisson.

Qu’en est-il des performances énergétiques ?

C’est un peu la question qui fâche, car sur ce point la baie vitrée à galandage a mauvaise réputation. En fait les problèmes venaient d’une pose qui n’était pas aux normes. Comme le caisson vient se loger dans le doublage, certains installateurs ne mettaient pas s’isolant du tout à cet endroit. Cela provoquait des ponts thermiques et des pertes de chaleur.

Aujourd’hui tout cela est de l’histoire ancienne, surtout avec les caisson isolés intégrés au châssis. Il s’agit d’un bloc comprenant le cadre, le caisson et l’isolant. Tout est posé en une seule fois : c’est rapide et plus performant.

Merci encore au site https://www.discount-menuiserie.com pour le temps qu’ils ont pris pour nous expliquer l’intérêt de la baie vitrée à galandage et pourquoi elle suscite tant d’intérêt.

Related Articles

Conception de la salle de bain: tendances en 2019

Irene

Quel mobilier de jardin choisir

Odile

Four professionnel, un matériel de cuisine indispensable

Irene