Image default
Mode

Montre suisse : que signifie le label de « Swiss Made »

La labellisation « Swiss Made » est pour plusieurs personnes un garant de qualité. Que représente réellement cette certification ? Voici quelques lignes pour comprendre ce titre.

Petit historique du label

C’est en XVIIe siècle que la vision de certifier les montres suisse a vu le jour. L’idée a été trouvée par la corporation des horlogers de Genève. Ce n’est qu’on XIXe siècle que le label a été officialisé. C’est la concurrence avec les horlogers américains qui a inspiré la corporation suisse à créer la certification « Swiss Made ». C’est plus précisément en 1880 que ce terme a été entendu pour la première fois.

Actuellement, la dénomination « Swiss Made » représente un sens assez controversé, car il n’est pas indispensable que la totalité du mouvement de la montre soit Suisse. En effet, la certification s’acquiert avec un minimum de 60% de valeur sur le territoire suisse. Pour faire court, il n’est seulement nécessaire que 60% du coût de revient soit générés dans le pays et non la totalité.

Une montre suisse peut alors être composée de pièces en provenance de la Chine ou encore d’autre pays. En conclusion, la dénomination « Swiss Made » n’indique pas forcement, que la montre est a 100% fabriqué en Suisse. C’est la raison pour laquelle, il peut y avoir une grande différence de prix entre les divers modèles de montre labellisé. Pour faire des comparaisons, vous pouvez visiter le site louischevrolet.com pour des montres à prix abordables.

La qualité des montres « swiss made »

Comme il a été dit, une montre peut être composée de pièces venant d’autres pays. Cela souligne qu’il est fort possible de tomber sur des montres avec des pièces produites à grande échelle. Ainsi, la labellisation « Swiss Made » ne peut pas garantir la qualité des pièces mais uniquement de l’assemblage. Cependant, les montres suisses gardent toujours une bonne réputation en matière de qualité. A savoir, c’est au niveau du contrôle qualité que tout se joue. Les montres suisses sont misent sous plusieurs contrôles avant de pouvoir être mise sur le marché. C’est la raison pour laquelle, certain montre sont très couteux. Afin de garantir la valeur des montres suisses, il existe une loi suisse qui protège cette labellisation. Pour des détails plus pointus, c’est le 28 août 1992 que l’ordonnance du Conseil fédéral suisse a établis un cahier des charges où les exigences de la labellisation sont citées. Après avoir constaté une baisse sur la réputation, la Fédération horlogère a désiré investir sur un renforcement des normes exigés afin de pouvoir labéliser une montre en tant que « Swiss Made ».

Les critères d’une montre pour être labélisé « Swiss Made » :

Voici les critères actuels pour qu’une montre puisse porter le label « Swiss Made ».

  • En premier lieu, il est indispensable que la montre intègre un mouvement suisse. Il faut noter que sur ce critère les montres suisses sont les plus fiables. Les mouvements suisses sont notamment réputés pour leur fiabilité et leur précision.
  • Une montre avec un mouvement emboîté en Suisse peut également porter le label « Swiss Made ». C’est-à-dire que les pièces peuvent être d’origine étrangère, mais sont montées en Suisse.
  • Pour finir, il y a le 60% de valeur suisse. Comme il a été dit précédemment, 60% du cout de revient de la montre doit être générés dans le pays.

A lire aussi

Quelle tenue choisir pour un mariage oriental

Irene

Quel look adopter pour avoir du style en hiver ?

sophie

Inspiration bijoux, la perle de Tahiti à l’honneur !

Irene

Choisir un parfum : les points à retenir

sophie

Avoir un look tendance sans trop dépenser, est-ce possible ?

Tamby

Les lacets – Toutes les informations sur ces accessoires

sophie