Image default
Finance

Bitcoin vs ethereum, quelle est la différence ?

Le monde s’intéresse de plus en plus aux monnaies numériques particulièrement le bitcoin et l’ethereum grâce à leurs valeurs numériques, à la démocratisation, mais surtout à leur particularité. Cependant, le bitcoin et l’ethereum ont des points de divergences sur leurs objectifs, la taille des blocs et les frais des transactions. À travers cet article, vous allez savoir la différence entre le bitcoin et Ethereum. 

Les objectifs


Les deux monnaies ont été créées avec des objectifs parallèles. Le bitcoin (BTC) a été créé en 2007 par Nakamoto Satoshi dans l’objectif de faciliter l’échange monétaire sans la supervision des institutions financières. Le BTC a donc pour objectif d’être une monnaie stable qui donne l’entière responsabilité aux utilisateurs. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur le bitcoin.

Quant à Ethereum, il est créé par Vatalik Buterin, d’abord en tant que monnaie d’échange pair à pair. Aussi, il a été créé dans l’idée de mieux développer la plateforme Ethereum puisqu’il a développé des applications indépendantes.

La taille des blocs

Il existe différentes techniques entre le bitcoin et l’ethereum. Le BTC a une taille de bloc qui est limitée à 1mo. Ce qui fait que le bitcoin utilise 10 minutes pour générer un bloc. Pour des raisons de stabilité, le bitcoin a développé la taille des blocs en faisant la mise à jour afin d’obtenir d’autres bitcoin comme le BTC Cash. Lisez cet article https://journals.openedition.org/regulation/11489 pour plus d’éclaircissement sur le BTC.

En ce qui concerne l’Ethereum, la taille des blocs est basée sur la plus grande masse de gaz. Raison pour laquelle Ethereum dépense 12 secondes. Un gaz ne peut totaliser au-delà de 6,7 millions de gaz.

Les frais de la transaction

Étant donné que l’Ethereum se base sur le système de gaz, chaque échange suit un coût de calcul qui est défini en gaz. À titre d’exemple, le gaz Ethereum est comparé à un gasoil qui est utilisé pour faire fonctionner un avion. Ainsi, le gaz Ethereum assure le fonctionnement du système, comparativement à BTC qui mise sur le minage, puisque plus le montant est élevé plus les mineurs sont motivés à vite traiter l’échange. Cependant, si les frais de la transaction ne sont pas élevés, le traitement prend plus de temps.

L’algorithme

L’ethereum se base sur le contrat intelligent qui est codé par un langage de programmation appelé solidify. Il utilise le contrat intelligent pour permettre au développeur d’opérer rapidement les résultats précis des transactions. Une fois que les conditions définies sont remplies, le logiciel accepte aussitôt la transaction afin d’éviter les coûts, les applications manuelles d’une transaction.

De même, le contrat intelligent donne la possibilité de réduire le coût et de donner l’entière responsabilité à son utilisateur parce qu’il enlève les intermédiaires. Aussi, il élimine le temps qu’il faut pour étudier les documents manuellement.

Quant au bitcoin, il utilise un système de minage en confiant le minage à des personnes dynamiques qui peuvent contrôler rigoureusement l’action financière dans le but de pouvoir combiner plusieurs pléthores. Ceci permet d’obtenir une solution aux problèmes afin de garantir sa commission. Vous pouvez encore en savoir plus sur la différence entre le Bitcoin et l’Ethereum en lisant cet article sur le site https://www.futura-sciences.com/.

A lire aussi

Assurance vie en ligne, les critères de choix

Irene

La proposition de consommateur : quel avantage 

Emmanuel

Acheter de l’or ou de l’argent ? Un expert du site ldorcapital.com nous donne son avis

Emmanuel

Avantages et limites d’une société offshore : 3 choses à savoir

administrateur

2 bonnes raisons de vouloir à tout prix créé un compte bancaire

Irene

Titre de l’article

Emmanuel