Image default
Droit

Comment se faire indemniser d’un accident de la route ?

Les accidents routiers sont une situation malencontreuse à laquelle tout le monde est exposé, que l’on soit passager, conducteur, cycliste ou même piéton. Lorsque l’on est victime de dommages corporels à la suite d’un accident, la loi offre la possibilité d’obtenir des indemnisations pour les préjudices subis. Cette procédure d’indemnisation est longue et fastidieuse et demande la réalisation de plusieurs démarches. Cependant, dans le but d’obtenir une indemnisation à sa juste valeur et dans les meilleurs délais, il est recommandé de se faire accompagner par un avocat spécialisé dans les accidents routiers. Découvrez dans cet article la procédure à suivre pour se faire indemniser d’un accident de la route.

Obtenir un certificat médical

Lorsque vous êtes victimes d’un accident de la route, les services de secours vous conduisent à l’hôpital où un docteur vous prendra en charge et examinera vos différentes séquelles ou blessures. Après cette analyse, vous devrez exiger l’établissement d’un certificat médical qui rendra compte de vos blessures et de votre état de santé. Hormis ce document important, il est conseillé de demander un exemplaire de son dossier médical ainsi qu’une copie des différentes factures que vous aurez payées à l’hôpital.

Contacter son assureur

indemnisation d’un accident de la route

À la suite d’un accident de la circulation, vous avez obligation d’informer votre compagnie d’assurance dans les 5 jours ouvrés afin d’obtenir une indemnisation. Pour informer l’assurance, vous pouvez procéder par téléphone, courriel, ou par lettre recommandée avec accusé de réception.

Par la suite, vous devriez transmettre à votre assureur tous les documents importants que vous aviez en votre possession à savoir le certificat médical, le certificat d’arrêt de travail (s’il y en a), les photos des dégâts matériels ou corporels.

De plus, vous devriez nécessairement fournir à la compagnie d’assurance, tous les détails dont vous vous souvenez sur l’accident ainsi que sur les infractions commises par la partie adverse impliquée. Par la suite, la compagnie d’assurance vous fera ausculter par son médecin afin d’examiner l’importance des préjudices, ce qui lui permettra de calculer l’indemnisation que vous méritez.

Se faire assister d’un avocat

indemnisation d’un accident de la route

En droit, les accidents routiers sont régis par la loi Badinter du 5 juillet 1985 qui donne droit à la victime de recevoir une indemnisation en réponse aux dommages subis. Pour obtenir son indemnisation, la victime peut choisir de saisir le Tribunal de Grande Instance ou procéder à une indemnisation amiable avec la compagnie d’assurances.

Que ce soit dans l’un ou l’autre des cas, il est nécessaire que la victime se fasse assister d’un avocat spécialisé. En effet, comme le mentionne si bien Maître Régley, l’avocat vous permettra d’obtenir une indemnisation à la hauteur des traumatismes subis. Cet expert vous aidera dans la gestion des différentes procédures administratives afin de vous alléger la tâche. Il étudiera minutieusement le procès-verbal de police afin de s’assurer qu’aucune charge n’ait été retenue à tort contre vous.

De plus, ayant la maîtrise totale du droit, cet expert pourra vous défendre valablement afin de vous permettre d’obtenir une indemnisation importante. Pour appuyer son argumentaire, l’avocat se fait accompagner par des professionnels de santé qui sauront faire ressortir avec preuve les traumatismes ou les handicaps intervenus à la suite de l’accident. N’étant aucunement rattachés à votre compagnie d’assurance, ces experts médicaux permettront d’obtenir une contre-expertise efficace de la consultation effectuée par le médecin de l’assurance. De ce fait, l’avocat vous aidera ainsi à déjouer tous les pièges des compagnies d’assurances et vous permettra d’obtenir dans les plus brefs délais votre indemnisation.

A lire aussi

L’importance de souscrire à un renseignement juridique

Claude

Gérer ses problèmes juridique avec la société Call A Lawyer

administrateur

Mettre la clé sous la porte n’est pas si simple

Journal

Aperçu sur les sujets qui fâchent en Iran

Odile

Loi Hamon ou loi Chatel quelles sont les différences ?

administrateur

RGPD : quelles obligations pour le secteur du E-commerce

Irene