Image default
Immobilier

Devenir propriétaire, comprendre les démarches et les étapes

Notez cet article

Devenir propriétaire séduit toujours nombre de français. Acheter sa propre maison, son propre appartement est en effet un projet qui attire bien des foyers. Mais cela n’est pas forcément clair et simple à qui se lance pour la première fois. Quelles sont les questions à se poser et les grandes étapes du chemin vers l’achat immobilier ?

Réfléchir à son projet d’achat immobilier

syndic de copropriété à Levallois Perret
Devenir propriétaire

Tout d’abord, il faut bien garder à l’esprit qu’un achat immobilier constitue un projet très important. Celui-ci peut en effet prendre des années. Il faut donc que le projet soit le plus clair possible, dès le départ. Il faut faire le point sur sa situation familiale, professionnelle, personnelle…

L’exemple le plus concert sont les couple ou les nouvelles familles qui ont envie d’un foyer plus spacieux, plus grand. Une naissance future est souvent la raison de ce type de projet. Mais il faut également penser à sa situation professionnelle. Notre carrière risque-t-elle de nous faire déménager dans les prochaines années ? Cela nécessite une réflexion approfondie, que les professionnels du secteur appellent « définir son projet immobilier ».

Penser au budget d’achat

Achat bien immobilier, conseils de Gratade
Quel budget lors de l’achat

Devenir propriétaire d’un bien immobilier, c’est un projet génial. Mais il faut pouvoir le financer. Il est indispensable de prendre un rendez-vous à la banque afin de de faire l’état de ses comptes, obtenir des conseils, et possiblement un prêt.

Avant cela, les propriétaires en devenir font les point sur leur capacité d’emprunt, de dettes, etc. Ils réfléchissent aux différentes solutions, aux apports personnels qu’ils pourraient mobiliser…

Attention aux frais cachés ! Une future maison ne se résume pas seulement au prix de vente. Tout d’abord, l’obtention d’un prêt bancaire peut signifier un changement de banque. Un changement de banque entraîne l’ouverture de nouveaux comptes, de produits d’épargnes, des frais des transferts, etc. Ensuite, l’achat de bien immobilier est synonyme de haut frais d’acquisition (frais de notaire, fiscalité…). Ces frais peuvent atteindre, voire même dépasser 10% du prix. Il y a aussi des frais d’agence à prendre en compte.

Les aides à l’achat immobilier

Fort heureusement, les futurs propriétaires peuvent profiter d’aides à l’achat. Par exemple, sous certaines conditions (pour les primo-accédants avec ressources), il est possible d’obtenir un prêt à taux zéro. Ce prêt peut être accordé pour l’achat d’une maison ou d’un appartement neuf. On peut également en bénéficier lors de l’achat d’un logement ancien, mais il faut s’engager à y faire d’importants travaux.

Aussi, nombre de collectivités locales (les mairies, la région, etc) peut proposer des prêt sans taux d’intérêt, ou dans de très bonne conditions, afin d’aider les futurs propriétaires de leur territoire.

Enfin, les employés des entreprises (privées) supérieures à 10 employés salariés peuvent demander un Prêt Action Logement afin de compléter leur paiement.

 

Maintenant que vous avez ces quelques conseils de départ en poche, lancez-vous ! Mais n’oubliez pas d’en prendre le temps : réfléchir, en discuter, échanger, comparer… Ce type de gros projet nécessite de mettre toutes les chances de son côté, et cela commence par des idées claires et une bonne connaissance de la démarche à suivre.

Related Articles

Qu’est-ce qu’un administrateur de biens

Irene

Contrat pour la préparation à la retraite, cap sur le sujet

Irene

Tout savoir sur la SCPI à crédit

Irene