Image default
Santé

Échocardiographie fœtale : définition, cause, symptômes, traitement

L’échocardiographie fœtale est un examen comparable à l’échographie qui sert à voir le cœur de l’enfant à naître. Le médecin va prescrire cet examen s’il a besoin d’avoir un meilleur aperçu du cœur du bébé avant l’accouchement.

Cet examen permet au médecin de visualiser la structure et le fonctionnement du cœur du fœtus. Cet examen est généralement effectué au cours du deuxième trimestre, au cours des 18 à 24ème semaines de la grossesse. L’échocardiographie fœtale est essentiellement comparable à une échographie. Elle fait appel à des ondes sonores qui produisent leur écho contre les structures du cœur. Une machine analyse ces ondes sonores et réalise une image (échocardiogramme) de l’intérieur du cœur, ce qui permet d’obtenir des informations sur la formation du cœur de l’enfant, ainsi que de vérifier son bon fonctionnement. Elle permet également au médecin d’observer le flux sanguin qui traverse le cœur et de détecter d’éventuelles anomalies ou malformations dans le flux sanguin ou le rythme cardiaque.

Motifs

Toutes les femmes enceintes n’ont pas besoin d’un échocardiogramme. Chez la plupart des femmes, l’échographie de base va permettre de montrer que les quatre chambres (ou cavités) du bébé se sont développées. Cependant, votre obstétricien pourra vous recommander de subir cette intervention si des échographies ou examens antérieurs ont détecté un rythme cardiaque anormal ou d’autres problèmes cardiaques potentiels chez l’enfant à naître.

Cet examen vous sera éventuellement prescrit dans les cas suivants :

  • votre enfant présente un risque d’anomalie cardiaque ou de trouble congénital (présent à la naissance) ;
  • vous avez des antécédents de pathologie cardiaque ;
  • vous avez déjà un enfant souffrant d’une pathologie cardiaque ;
  • vous avez consommé de la drogue ou de l’alcool au cours de votre grossesse ;
  • vous avez pris un certain nombre de médicaments ou bien vous avez été exposé(e) à des médicaments provoquant des malformations cardiaques (par exemple des anti-épileptiques, ou des médicaments sur ordonnance contre l’acné) ;
  • vous souffrez d’autres pathologies (rubéole, diabète de type 1, lupus, ou phénylcétonurie, par exemple), à savoir une incapacité à transformer un acide aminé important, la phénylalanine.

Certains obstétriciens peuvent effectuer cet examen eux-mêmes. Il est cependant généralement effectué par un technicien spécialiste de l’échographie expérimenté, ou échographiste. Suite à l’examen, cet échocardiogramme doit être examiné par un cardiologue, de préférence spécialisé en médecine pédiatrique.

Préparation

Aucune préparation n’est requise pour cet examen. Contrairement à d’autres échographies prénatales, il n’est pas nécessaire d’avoir la vessie pleine pour cet examen.

Cet examen peut prendre de 30 minutes à deux heures. Il est donc conseillé d’être accompagné d’un autre adulte lors de votre rendez-vous si vous avez des enfants en bas âge avec vous.

Processus

Processus

Cet examen est comparable à une échographie de grossesse de routine. Il peut être effectué par l’abdomen (échocardiographie abdominale), ou par le vagin (échocardiographie trans-vaginale).

L’échocardiographie abdominale est très comparable à l’échographie. Il vous sera demandé de vous allonger et de découvrir votre ventre. Un technicien échographe va appliquer une gelée lubrifiante spéciale sur votre peau. Ce geste permet d’éliminer la friction, ce qui facilite l’application d’un transducteur échographique (instrument qui émet et reçoit des ondes sonores) sur la peau. Cette gelée contribue également à la transmission des ondes sonores.

Le transducteur émet des ondes sonores à haute fréquence qui vont traverser le corps. Les ondes rebondissent lorsqu’elles touchent un objet dense (le cœur du bébé, par exemple). Les échos ainsi produits sont ensuite renvoyés vers un ordinateur. Les ondes sonores se situent à une hauteur de ton trop élevée pour être perceptibles par l’oreille humaine.

Après l’intervention, le gel est enlevé de l’abdomen. Vous serez ensuite libre de reprendre le cours de votre journée et de vos activités normales.

Pour une échocardiographie trans-vaginale, vous allez devoir vous déshabiller à partir de la taille et vous allonger sur la table d’examen. Un technicien va insérer une petite sonde dans le vagin. À partir de là, la sonde va faire appel à des ondes sonores pour générer une image du cœur du bébé.

L’échocardiographie trans-vaginale est généralement utilisée dans les premières phases de la grossesse. Elle peut fournir une image plus claire du cœur du fœtus.

Risques

L’échocardiogramme faisant appel à la technologie de l’échographie et non à des rayonnements, cet examen n’implique aucun risque.

Résultats

Les résultats sont normaux si aucune anomalie cardiaque n’est repérée. Il est important de ne pas oublier que l’échocardiographie ne permet pas toujours de diagnostiquer toutes les conditions. Certains problèmes (par exemple la présence d’un orifice dans le cœur) sont difficiles à repérer, même avec du matériel sophistiqué. Cet examen devra éventuellement être renouvelé plus d’une fois. D’autres examens pourront être prescrits si le médecin soupçonne un autre problème.

Si le cardiologue repère un problème (par exemple une malformation ou arythmie cardiaque, ou autre type de problème), vous devrez éventuellement subir d’autres examens, par exemple une IRM fœtale, ou d’autres échographies de niveau supérieur. Lors du rendez-vous de suivi, le cardiologue va devoir vous expliquer les résultats, répondre à vos questions éventuelles, puis vous renvoyer vers les intervenants et spécialistes voulus pour traiter la condition de votre enfant.

Importance

Importance

En cas d’anomalie, les résultats de l’échocardiographie fœtale peuvent être inquiétants, en particulier s’ils ne permettent de parvenir à aucune conclusion et nécessitent de plus amples examens afin de déterminer la cause du problème.

Cependant, après avoir déterminé ce qui ne va pas, vous serez mieux en mesure de gérer votre grossesse et de vous préparer à la naissance. Dans certains cas, les informations fournies par cet examen vont vous aider, vous-même et votre médecin, à mettre en place les traitements susceptibles d’intervenir après l’accouchement (une intervention de chirurgie correctrice, par exemple). Vous serez également en mesure d’obtenir les conseils et le soutien voulus pour prendre les bonnes décisions au cours du reste de votre grossesse.

A lire aussi

Comment prendre soin de votre animal ?

Claude

Endoscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grippe aviaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le Poppers : Attention, de plus en plus de jeunes prennent cette substance

Journal

Pied d’athlète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La tachycardie atriale multifocale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene