Image default
Santé

Labyrinthite : définition, cause, symptômes, traitement

Il s’agit d’une affection de l’oreille interne. Les deux nerfs vestibulaires présents dans l’oreille interne envoient au cerveau des informations concernant le mouvement de la tête. L’inflammation d’un de ces nerfs s’appelle une labyrinthite.

Les symptômes qui l’accompagnent comprennent les étourdissements, le vertige, la nausée et la perte de l’ouïe. Le vertige (la sensation de bouger alors qu’on est immobile) peut affecter la conduite, le travail et d’autres activités. Des médicaments et des efforts personnels peuvent diminuer la sévérité du vertige.

Plusieurs facteurs peuvent causer cette pathologie, notamment des infections et des virus. Il faut se faire soigner rapidement en cas d’infections de l’oreille, mais il n’existe aucune méthode connue pour prévenir la labyrinthite.

Le traitement est habituellement axé sur l’administration de médicaments pour contrôler les symptômes. La plupart des patients voient leurs symptômes soulagés en l’espace de quelques semaines et sont entièrement rétablis en un ou deux mois.

Symptômes

Les symptômes de la labyrinthite se déclarent rapidement et peuvent être intenses pendant quelques jours, après quoi ils commencent généralement à diminuer, mais ils continuent à faire surface en cas de mouvement soudain de la tête. Cette affection ne provoque habituellement pas de douleur.

Symptômes possibles :

  • étourdissements
  • vertiges
  • perte d’équilibre
  • nausées et vomissements
  • acouphène (bourdonnement ou tintement d’oreille)
  • surdité pour les hautes fréquences dans une oreille
  • difficulté à concentrer le regard

Dans de très rares cas, les complications peuvent inclure une surdité permanente.

Causes

La labyrinthite peut se produire chez les personnes de tout âge et être causée par un grand nombre de facteurs, notamment :

  • des maladies respiratoires (comme la bronchite)
  • des virus de l’oreille interne
  • des virus de l’estomac
  • des virus herpétiques
  • des infections bactériennes (notamment dans l’oreille moyenne)
  • des organismes infectieux (comme celui responsable de la maladie de Lyme)

Vous êtes plus susceptible à la labyrinthite si vous :

  • êtes fumeur
  • buvez de grandes quantités d’alcool
  • avez des antécédents d’allergies
  • êtes habituellement fatigué
  • êtes très stressé
  • prenez des médicaments sur ordonnance ou en vente libre (particulièrement l’aspirine)

Obtenir de l’aide

Obtenir de l’aide

En cas de symptômes de labyrinthite, il faut prendre rendez-vous chez le médecin pour en déterminer la cause.

Évanouissements, convulsions, troubles de l’élocution, fièvre, faiblesse, paralysie ou vision double peuvent indiquer une maladie plus grave. Si vous éprouvez ces symptômes, il s’agit d’une urgence et vous devez vous faire soigner immédiatement.

Diagnostic

La labyrinthite peut être diagnostiquée pendant un examen physique. Dans certains cas, elle n’est pas détectée par un simple examen de l’oreille, il faut donc un examen clinique complet, y compris une évaluation neurologique.

Les symptômes de la labyrinthite peuvent être identiques à ceux d’autres maladies, et le médecin devra parfois prescrire des tests pour exclure d’autres diagnostics. Il peut notamment s’agir des maladies suivantes :

  • syndrome de Ménière (autre trouble de l’oreille)
  • migraine
  • petit accident vasculaire cérébral
  • hémorragie cérébrale (saignement dans le cerveau)
  • lésions des artères du cou
  • infection active
  • vertige positionnel paroxystique bénin (trouble de l’oreille interne, vertige)
  • tumeur cérébrale

Examens permettant de détecter ces maladies :

  • tests de l’audition
  • TDM ou IRM de la tête pour enregistrer des images des structures crâniennes
  • EEG (enregistrement de l’activité électrique du cerveau)
  • électronystagmographie (ENG), un examen des secousses de l’œil
  • analyses de sang

Traitement

Il est possible de soulager les symptômes au moyen de médicaments, notamment :

  • des antihistaminiques comme Clarinex (sur ordonnance) ou Allegra, Bénadryl et Claritin (en vente libre)
  • des médicaments capables de soulager les étourdissements et la nausée, comme Antivert
  • des sédatifs, comme le diazépam
  • des corticostéroïdes, comme la prednisone

En cas d’infection active, le médecin prescrira probablement des antibiotiques.

En plus des médicaments, certaines techniques aident à soulager les vertiges :

  • Évitez de changer rapidement de position ou de bouger soudainement.
  • Restez immobile pendant une attaque de vertige.
  • Levez-vous lentement d’une position assise ou couchée.
  • Évitez de regarder la télévision, l’écran d’un ordinateur ou des lumières vives ou clignotantes pendant une crise de vertige.
  • Si le vertige se produit au lit, essayez de vous asseoir sur une chaise et de garder la tête immobile. Un faible éclairage est préférable à la pénombre ou aux lumières vives.

Quand le vertige dure longtemps, des physiothérapeutes et ergothérapeutes peuvent vous apprendre des exercices pour améliorer votre équilibre.

Nota : Le vertige peut affecter votre capacité de conduire un véhicule ou une machine en toute sécurité. Prenez d’autres mesures pour vous déplacer tant que le vertige dure.

Pronostic

Dans la majorité des cas, les symptômes se résolvent au bout d’une à trois semaines, et un rétablissement complet est obtenu en quelques mois. Dans l’intervalle, des symptômes comme les vomissements et les vertiges peuvent vous empêcher de travailler, de conduire ou de participer normalement à des sports. Essayez de reprendre ces activités progressivement à mesure que vous récupérerez.

Si les symptômes ne s’améliorent pas après quelques mois, le médecin pourra prescrire des examens supplémentaires pour exclure d’autres diagnostics.

La plupart des patients ne subissent qu’un seul épisode de labyrinthite. Elle devient rarement une maladie chronique.

A lire aussi

La hernie discale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie d’Osgood-Schlatter : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Suicide et comportement suicidaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Lifting du front : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La cryolipolyse pour mincir efficacement

sophie

Stomatite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene