Image default
Santé

Facteurs de risque de l’asthme : définition, cause, symptômes, traitement

Le nombre d’asthmatiques diagnostiqués chaque année ne cesse de grandir, mais personne ne sait vraiment pourquoi certains individus sont affectés et d’autres ne le sont pas. Plusieurs facteurs de risque sont censés accroître la possibilité qu’une personne souffre d’asthme.

Les facteurs de risque de l’asthme comprennent :

Antécédents familiaux

Les facteurs génétiques jouent un rôle pour déterminer la probabilité que vous avez de souffrir d’asthme. Si un de vos parents est atteint de cette pathologie, vous courrez un risque plus grand d’en souffrir vous-même.

Sexe et âge

Ces deux facteurs de risque vont de pair. L’asthme commence le plus souvent pendant l’enfance et est plus fréquent chez l’enfant que chez l’adulte. Cependant, quelques personnes ne développent cette maladie que plus tard (asthme de l’adulte). Pendant l’enfance, les garçons risquent plus que les filles de souffrir d’asthme. Au début de l’âge adulte, le risque est identique pour les hommes et les femmes.

Allergies

L’asthme et les allergies sont étroitement liés. La sensibilité aux allergènes – tels que la poussière, la squame animale, les moisissures et les produits chimiques toxiques – est souvent un prédicteur exact du potentiel de développer de l’asthme, et ces allergènes peuvent déclencher des crises d’asthme une fois que vous aurez développé la maladie.

Tabagisme

La fumée de cigarette irrite les voies respiratoires, et la recherche scientifique a montré que les fumeurs courent un risque accru de souffrir d’asthme. Les personnes dont la mère fumait quand elle était enceinte ou qui ont été exposées à de la fumée secondaire (particulièrement dans la petite enfance) risquent plus de devenir asthmatiques.

Pollution atmosphérique

L’ozone, l’élément principal du smog, se crée quand des produits chimiques d’usines industrielles se mélangent à la lumière solaire. Si vous avez grandi dans une zone urbaine et êtes exposé au smog, vous risquez plus de souffrir d’asthme. Des études ont montré que les enfants qui vivent dans des zones à niveaux élevés de smog courent un risque bien plus grand (particulièrement s’ils font du sport en plein air) de contracter la maladie que ceux qui vivent dans des villes avec peu d’ozone.

Obésité

La recherche a montré que les enfants et adultes qui ont des kilos en trop ou sont obèses courent un plus grand risque d’être asthmatiques. Les raisons pour lesquelles l’asthme et l’obésité sont liés ne sont toujours pas claires. Cependant, certains experts montrent du doigt l’inflammation de faible intensité qui se produit dans le corps en conséquence de l’obésité. Les faits prouvent que maigrir soulage les symptômes de l’asthme.

Infections respiratoires virales

Les maladies respiratoires pendant la petite enfance et l’enfance peuvent provoquer une respiration bruyante. Certains enfants qui sont atteints d’infections respiratoires virales finissent par avoir de l’asthme chronique. Le rôle de l’infection n’est pas clair, mais il est possible qu’il existe une connexion avec l’asthme.

A lire aussi

Obstruction du canal biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Contrôle de glycémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tout ce que vous devez savoir à propos de l’insuline : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le saignement gastro-intestinal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Alcalose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mammographie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene