Image default
Santé

Dosage de cortisol : définition, cause, symptômes, traitement

Le dosage du cortisol (ou cortisolémie) consiste à mesurer le taux de cortisol présent dans le sang (cortisol sanguin) à partir d’un échantillon de sang. Le cortisol est une hormone stéroïde produite par les glandes surrénales. Les glandes surrénales se situent au-dessus des reins. Le dosage du cortisol est également désigné par le terme de test du cortisol sérique.

Cortisol

Cortisol

Le cortisol est une hormone stéroïde excrétée par les glandes surrénales. Elle se libère en réponse à l’ACTH (hormone adrénocorticotrope (ou corticotrophine), produite par l’hypophyse (ou glande pituitaire) à proximité du cerveau. L’hormone adrénocorticotrope (ou corticotrophine) stimule la sécrétion d’hormones par le cortex surrénalien

Le cortisol est la principale hormone impliquée dans le stress et dans la réponse de type se battre ou s’enfuir . Il s’agit d’une réaction naturelle de protection à ce qui est perçu comme une menace ou un danger. Une série de réactions physiologiques entraînent une augmentation des taux de cortisol et de surrénales, d’où un accès d’énergie et de force renouvelées.

Dans une réponse de préparation à la fuite ou au combat face à un danger, le cortisol a pour fonction de neutraliser tout ce qui n’est pas nécessaire ou nuit à ce type de réponse. Les effets peuvent en être une accélération du rythme cardiaque, une bouche sèche, des maux d’estomac, de la diarrhée ou un sentiment de panique.

Le cortisol neutralise également les processus de croissance, le fonctionnement des systèmes digestifs et reproductifs. Il modifie également les réponses du système immunitaire.

Utilisation

Le dosage du cortisol sert à vérifier si les taux de production du cortisol sont soit trop élevés soit trop faibles. Certaines maladies (la maladie d’Addison et de Cushing, par exemple), affectent la quantité de cortisol produite par les glandes surrénales. Ce dosage est utilisé dans le cadre du diagnostic de ces maladies, ainsi que comme mode d’évaluation du fonctionnement des glandes surrénales et hypophysaire.

Le cortisol joue un rôle dans plusieurs aspects du métabolisme. Il peut notamment s’agir :

  • de réponse au stress ;
  • du système immunitaire ;
  • du système nerveux ;
  • du système circulatoire ;
  • des os ;
  • du métabolisme des glucides, lipides et protéines.

Interventions

Un échantillon de sang va servir à mesurer les taux de cortisol. Pour effectuer un prélèvement sanguin, le professionnel de la santé suit généralement la démarche suivante :

  • Le flux sanguin du bras est arrêté par un ruban élastique (ou garrot) qui est enroulé autour de la partie supérieure du bras. Les veines du bras deviennent ainsi plus visibles, de sorte qu’il est plus facile d’insérer l’aiguille pour effectuer la prise de sang.
  • L’alcool sert à nettoyer le site de la prise de sang sur la peau là où l’aiguille va être insérée.
  • L’aiguille est insérée dans la veine choisie. Il peut en résulter une brève sensation de pincement ou de picotement.
  • Le sang est recueilli dans un tube raccordé à l’aiguille. Il est parfois nécessaire d’utiliser plus d’un tube.
  • L’élastique est enlevé une fois que suffisamment de sang a été recueilli.
  • Une fois l’aiguille retirée de la peau, un coton ou un morceau de gaz sont appliqués sur le site de l’injection.
  • Une pression est exercée sur cette zone et un bandage est mis en place pour maintenir le coton ou la gaze.

Risques

Le dosage du cortisol ne présente que peu de risques. Le test est effectué par le prélèvement d’un échantillon sanguin, ce qui peut entraîner des ecchymoses sur le site d’insertion de l’aiguille.

Dans de rares cas, les risques suivants peuvent être associés à une prise de sang sur une veine :

  • une hémorragie ;
  • un hématome ou une accumulation de sang sous la peau ;
  • une sensation d’étourdissement ou évanouissement ;
  • une infection.

Préparation

Les taux de cortisol varient au fil de la journée. Votre prestataire de soins va généralement demander que l’examen soit effectué le matin.

Certains médicaments étant susceptibles d’affecter les taux de cortisol, votre prestataire de soins pourra vous demander de ne pas prendre ces médicaments avant l’analyse. Les taux de cortisol sont parfois augmentés par :

  • des médicaments contenant des œstrogènes ;
  • des glucocorticoïdes synthétiques, tels que la prednisone.

Les taux de cortisol sont parfois diminués par :

  • des médicaments contenant des androgènes ;
  • de la phénytoïne.

Les taux de cortisol peuvent également être affectés par le stress physique, le stress émotionnel, ainsi que par la maladie. Ceci est dû à une libération accrue d’ACTH par l’hypophyse dans le cadre d’une réponse normale au stress.

Résultats

Les résultats normaux d’un échantillon de sang prélevé à 8h00 du matin s’inscrivent entre 6 et 23 microgrammes par décilitre (mcg/dL). Les valeurs normales peuvent varier entre les divers laboratoires du fait du recours à des techniques de mesure différentes. Il est conseillé de discuter de l’interprétation des résultats avec votre médecin.

Des taux de cortisol plus élevés que la normale peuvent signaler :

  • une maladie de Cushing (qui fait que l’hypophyse libère trop d’ACTH du fait de l’hypertrophie de la glande pituitaire) ;
  • une tumeur de la glande surrénale entraînant une production excessive de cortisol ;
  • la présence d’une tumeur ailleurs dans le corps qui est impliquée dans la production de cortisol.

Des taux de cortisol plus bas que la normale peuvent signaler :

  • une maladie d’Addison, qui intervient lorsque la production de cortisol par les glandes surrénales est trop faible ;
  • L’hypopituitarisme, qui intervient lorsque la production de cortisol par les glandes surrénales est trop faible, l’hypophyse n’émettant pas les signaux voulus.

A lire aussi

Ballonnements abdominaux : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diabète insipide néphrogénique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mouvements incontrôlables ou involontaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’importance de la traduction dans la médecine 

Tamby

Maladie rénale chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Échocardiographie fœtale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene