Image default
Santé

Fracture ou déboîtement de la mâchoire : définition, cause, symptômes, traitement

Une fracture (ou un déboîtement de la mâchoire) est une lésion des articulations qui relient la mâchoire inférieure (la mandibule) au crâne. Ces articulations, appelées articulations temporomandibulaires, peuvent se rompre, se craqueler ou sortir de leur logement. La sortie des articulations de la mandibule de leur logement est appelée un déboîtement.

Une mâchoire brisée, fracturée ou disloquée peut être à l’origine de problèmes alimentaires et respiratoires. Une intervention médicale immédiate est requise pour minimiser les complications et accélérer la guérison.

Causes

La première cause de fracture ou de déboîtement de la mâchoire est une lésion traumatique de la face. La mâchoire va du menton à l’arrière de l’oreille. Les types les plus fréquents de fracture ou de déboîtement de la mâchoire sont :

  • les agressions physiques au niveau du visage ;
  • les blessures liées à la pratique sportive ;
  • les accidents de la route ;
  • les chutes accidentelles à la maison ;
  • les accidents du travail ou industriels.

Mâchoire fracturée

Mâchoire fracturée

Les symptômes les plus immédiats de fracture de la mâchoire sont la douleur, l’enflure et des saignements. Tout le visage peut être tuméfié, rendant la mâchoire douloureuse et raide. Un saignement peut survenir dans la bouche et causer des difficultés respiratoires chez certaines personnes. Il peut arriver que l’écoulement sanguin obstrue les voies aériennes. La douleur et la sensibilité peuvent provenir de la mastication et de l’articulation. Lorsque la fracture de la mâchoire est grave, il peut arriver que vous ne puissiez pas du tout bouger votre mâchoire.

L’apparition d’ecchymoses et un engourdissement du visage et des gencives sont normaux en cas de fracture ou de déboîtement de la mâchoire. La fracture osseuse peut être à l’origine d’autres anomalies affectant la forme de votre visage. Il est possible que vous remarquiez des grosseurs ou boursouflures au niveau de la mâchoire ou de l’ensemble du visage. L’impact du traumatisme entraîne également parfois le déchaussage ou la perte d’une dent.

Mâchoire disloquée

Mâchoire disloquée

Les signes de déboîtement de la mâchoire peuvent différer de ceux d’une fracture. La douleur constitue un facteur et peut s’aggraver lorsque vous déplacez votre bouche ou votre corps. Il est possible que l’apparence de votre mandibule soit anormale, par exemple, parce qu’elle avance excessivement, comme lors d’une surocclusion. Il est possible que votre mâchoire ne soit pas alignée normalement et qu’elle ne ferme pas naturellement. Ce défaut d’alignement empêchant la bouche de fermer peut entraîner un écoulement baveux. L’articulation peut être difficile.

Diagnostic

Le médecin diagnostiquera une fracture ou un déboîtement de la mâchoire au moyen d’un examen physique ou d’une radiographie.

Traitement

Il est probable qu’un traumatisme de la mâchoire sera considéré comme une urgence. Dans l’attente de soins médicaux, il est nécessaire d’apporter un soutien à la mandibule pour contribuer à la stabiliser et à maintenir ouvertes les voies aériennes.

Traitement d’un déboîtement de la mâchoire

Une mâchoire déboîtée peut être remise en position par manipulation. Un médecin peut, dans certains cas, le faire manuellement. Des anesthésiques locaux et des myorelaxants vous seront administrés afin d’atténuer la douleur et de détendre les muscles de la mâchoire pour permettre la manipulation. Dans certains cas, une chirurgie peut être requise pour remettre en place les articulations temporomandibulaires.

Traitement des fractures de la mâchoire

Dans certains cas, le traitement d’une fracture de la mâchoire requiert également une intervention chirurgicale, en fonction de l’importance du traumatisme. Une fracture nette peut guérir d’elle-même alors que votre mâchoire est immobilisée. Les fractures multiples de la mâchoire et les fractures avec déplacement dans lesquelles une partie de l’os est déplacée d’un côté peuvent nécessiter une réparation chirurgicale.

Maintien de la mâchoire en position fermée à l’aide de fil

Lors de la phase de guérison, les mâchoires cassées ou déboîtées sont maintenues fermées à l’aide de bandages ou de fils.

Petites fractures et déboîtements peuvent être traités simplement au moyen d’un bandage enroulé autour de la tête du patient, passant sous le menton, destiné à empêcher d’ouvrir grand la bouche. Des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène (Advil, Motrin) et le naproxène (Aleve) peuvent atténuer la douleur et réduire la tuméfaction.

Les fractures plus graves peuvent cependant nécessiter une fermeture au moyen de fil métallique pour favoriser la guérison. Les fils et des bandes élastiques maintiennent votre mâchoire fermée et votre denture en place. Lors de votre rétablissement, vous devez disposer à votre domicile d’une paire de ciseaux ou de pinces coupantes. Ils vous permettront de couper les fils en cas de vomissement et/ou d’étouffement. Si les fils doivent être coupés, votre prestataire de soins doit en être averti de manière à ce qu’ils puissent être remis en place dès que possible.

Un rétablissement consécutif à une fracture ou un déboîtement de la mâchoire nécessite de la patience. Vous ne serez pas en mesure d’ouvrir votre mâchoire très grand (voire du tout) durant au moins six semaines que dure le traitement. Votre médecin vous prescrira des antidouleurs ou des antibiotiques pour prévenir les infections. Un régime liquide vous sera également prescrit pour vous alimenter au cours de cette période, dans la mesure où vous ne serez pas en mesure de mâcher des aliments solides.

Régime alimentaire

Régime alimentaire

Pour vous rétablir après une fracture ou un déboîtement de la mâchoire, vous devrez consommer une alimentation molle. Dans le cas d’une fracture ou d’un déboîtement mineur guérissant seul, vous devrez éviter les aliments croquants ou difficiles à mâcher. Des aliments tels que les viandes fraîches, les produits frais ou les encas croquants peuvent causer des tensions et douleurs à votre mâchoire en voie de guérison. Un régime à base de viandes en conserve, de pâtes et de riz bien cuits, de soupes et de fruits en conserve peut être aisé à mâcher.

Une mâchoire cassée ou close par fil métallique nécessitera un changement encore plus rigoureux de vos habitudes alimentaires. Parce que vous ne serez pas en mesure d’ouvrir la bouche, vous devrez ingérer quotidiennement votre ration de vitamines et de minéraux au moyen d’une paille. Pour certains patients ayant subi un traumatisme de la mandibule, l’ingestion d’une quantité suffisante de calories peut être difficile. Des aliments en purée additionnés de lait entier ou de crème peuvent contribuer à accroître l’apport calorique lorsque nécessaire. Fruits, végétaux et viandes bien cuites en purée peuvent vous permettre d’absorber les protéines et autres nutriments nécessaires pour rester sains. Flocons d’avoine, entremets aux céréales et autres produits céréaliers mous peuvent constituer la base de vos repas.

Pour vous alimenter sainement tant que votre mâchoire sera maintenue fermée, vous devrez sans doute vous nourrir plus fréquemment que vous n’en avez l’habitude. Au lieu de trois ou quatre repas quotidien, vous devrez sans doute faire six à huit mini-repas . La consommation de petits repas tout au long de la journée vous aide à absorber la ration calorique nécessaire. Des repas plus petits et plus fréquents peuvent être synonymes de saveurs différentes lorsque vous consommez huit smoothies par jour.

Pour accroître votre apport calorique, consommez plus de lait et de jus de fruit, et réduisez votre consommation d’eau, de café, de thé et de sodas allégés. Ces boissons basses calories ne vous aideront pas à maintenir votre poids durant votre période de régime liquide.

Consommez des aliments tièdes. Après un traumatisme, vos dents sont plus sensibles que d’habitude, et la température des aliments, aux deux extrémités du spectre, sont à éviter. Pour consommer la quantité requise de vitamines, envisagez de consommer des aliments pour bébé. Utilisez de l’eau pour diluer les soupes ou purées épaisses, ainsi que les aliments en bocal, lorsque du fait de leur consistance, ils ne peuvent être ingérés au moyen d’une paille.

Pronostic

Pour la plupart des patients atteints d’une fracture ou d’un déboîtement de la mâchoire, le pronostic est bon. Dans la plupart des cas, la mâchoire se ressoude et les effets à long terme sont rares.

Il est toutefois probable qu’après le traumatisme, vous souffrirez de douleurs articulaires fréquentes. Cette condition s’appelle un trouble de l’articulation temporomandibulaire. Les personnes dont la mâchoire s’est déboîtée courent également un risque accru de déboîtement par la suite (NIH, 2011). Protégez votre mâchoire de douleurs ou de lésions ultérieures en soutenant votre menton lorsque vous éternuez ou baillez.

A lire aussi

L’insuffisance rénale au stade ultime : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La tachycardie atriale multifocale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tests des fonctions rénales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Soins dentaires : pourquoi faire appel à un courtier en assurance santé ?

administrateur

Difficultés de déglutition : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Satiété précoce : définition, cause, symptômes, traitement

Irene