Image default
Santé

Empoisonnement du sang : définition, cause, symptômes, traitement

L’empoisonnement du sang, également désigné septicémie, est une infection due à la présence de bactéries dans le flux sanguin. Malgré le terme courant d’ empoisonnement du sang , l’infection n’a rien d’un poison. Selon le Dr James M. Steckelberg, spécialiste de médecine interne à la clinique Mayo, les professionnels du corps médical utilisent couramment ce terme qui n’est pas vraiment médical pour désigner une septicémie.

La septicémie est liée à une infection ailleurs dans le corps. Il s’agit d’une maladie grave. Elle peut progresser rapidement et entraîner un décès. Consultez immédiatement un médecin si vous pensez avoir une septicémie.

Causes

L’empoisonnement sanguin intervient lorsque les bactéries à l’origine d’une infection dans une autre partie du corps pénètrent votre flux sanguin. Une infection présente dans les poumons, l’abdomen et les voies urinaires est couramment liée à une septicémie.

Il est possible de développer un empoisonnement sanguin en même temps qu’une autre infection. Il peut également se produire avant certaines infections. Le déroulement de ces états est éventuellement lié à :

  • une méningite (infection du système nerveux central) ;
  • une ostéomyélite (infection osseuse) ;
  • une endocardite (infection cardiaque) ;

Symptômes

Les symptômes d’empoisonnement sanguin incluent notamment :

  • des frissons ;
  • une fièvre élevée ;
  • une respiration rapide ;
  • une fréquence cardiaque plus rapide ;
  • un teint pâle.

Les symptômes avancés d’un empoisonnement sanguin peuvent s’avérer mortels et incluent notamment :

  • une confusion ;
  • des points rouges sur la peau ;
  • un choc ;
  • une production d’urine faible à absente (dans certains cas).

L’empoisonnement sanguin peut conduire à un syndrome de détresse respiratoire et de choc septique. Si la condition n’est pas traitée immédiatement, ces complications peuvent conduire à un décès.

Diagnostic

Il est difficile d’établir un autodiagnostic d’empoisonnement sanguin. Les symptômes sont très semblables à ceux d’autres conditions. La meilleure manière de déterminer si vous avez une septicémie est de consulter un médecin.

Examen physique

Pour parvenir à un diagnostic, votre médecin procèdera à un examen physique. Cet examen inclura une vérification de votre température et de votre tension artérielle. Les examens suivants peuvent également aider le médecin à diagnostiquer une septicémie.

Analyses de sang

Divers examens sanguins permettent de faire apparaître les bactéries dans le sang, les taux d’oxygène sanguin, le facteur de coagulation, la numération globulaire, ainsi que des problèmes de fonction hépatique ou rénale, et des déséquilibres dans les taux d’électrolytes dus à l’infection.

Analyse d’urine

L’analyse d’urine peut faire ressortir la présence de bactéries dans les urines ou une infection des voies urinaires.

Examens des plaies

Si vous présentez une blessure cutanée, votre médecin pourra effectuer un prélèvement de fluides qui s’en écoulent afin de vérifier le type de bactéries.

Scanners

Votre médecin pourra vous prescrire un scanner (par exemple une radiographie ou un tomodensitogramme, une échographie, ou une image à résonnance magnétique (IRM)), afin de rechercher une éventuelle infection dans les organes.

En cas de présence de bactéries, il sera utile d’identifier le type de bactéries afin d’aider le médecin à déterminer les antibiotiques à prescrire pour éliminer l’infection.

Traitement

En cas de diagnostic d’empoisonnement du sang, il est probable que vous allez bénéficier d’un traitement en médecine interne à l’hôpital. Si vous présentez des symptômes de choc (pâleur, pouls rapide mais faible, ainsi qu’une respiration rapide et superficielle), vous serez admis(e) dans une unité de soins intensifs permanents en milieu hospitalier.

De l’oxygène vous sera éventuellement administré pour améliorer votre respiration. Des fluides vous seront également administrés en intraveineuse pour vous aider à maintenir une tension artérielle saine, ainsi que pour vous aider votre métabolisme à se débarrasser de l’infection. Si vous présentez un trouble de la coagulation sanguine associé à l’infection, du plasma sanguin vous sera administré pour corriger ce problème.

Les médicaments utilisés dans le cadre du traitement de l’empoisonnement du sang sont les antibiotiques, vasopresseurs et l’insuline. Les vasopresseurs peuvent servir à augmenter la tension artérielle si elle s’abaisse trop. L’insuline est utilisée pour contribuer à rétablir les taux normaux de sucre dans le sang.

Pronostic

L’empoisonnement sanguin peut s’avérer mortel. Selon le type de bactéries à l’origine de l’infection, le taux de décès peut être supérieur à 50 %. Un traitement rapide en milieu hospitalier est essentiel à la survie.

Prévention

L’une des manières de prévenir un empoisonnement est de traiter toute infection que vous contractez. Un autre mode prévention est de bien effectuer les rappels de tous ses vaccins. Cette précaution est particulièrement importante chez les enfants.

A lire aussi

La tachycardie atriale multifocale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Échocardiographie fœtale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cholécystographie orale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Conjonctivite allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Obstruction du col vésical : définition, cause, symptômes, traitement

Irene