Image default
Santé

Hypoglycémie (abaissement excessif du taux de sucre dans le sang) : définition, cause, symptômes, traitement

L’hypoglycémie peut être une affection dangereuse. Les gens se plaignent souvent d’une baisse du taux de sucre dans le sang. Cependant, l’hypoglycémie grave est rare chez l’adulte et l’enfant âgé de plus de 10 ans qui ne sont pas diabétiques. Le diabète est une maladie chronique qui provoque une élévation anormale de la glycémie,

qui est la teneur du sang en glucose. Le glucose est un sucre provenant des aliments. Essentiellement trouvé dans les glucides, il donne de l’énergie au corps. Sans une quantité suffisante de glucose, le corps ne peut pas s’acquitter de ses fonctions normales.

La glycémie est considérée comme basse quand elle descend au-dessous de 70 mg/dl. Il est important d’intervenir immédiatement quand votre taux de glycémie atteint ce niveau. Vous pouvez soit vous alimenter, soit prendre des cachets de glucose.

Les diabétiques sont plus susceptibles aux épisodes d’hypoglycémie. Le diabète affecte la capacité du corps à réguler son taux de sucre. Parfois, le corps devient incapable de produire de l’insuline, l’hormone qui permet aux cellules d’absorber le glucose afin de fournir de l’énergie. Le corps peut aussi réagir négativement à l’insuline utilisée pour prévenir l’hyperglycémie. Cela peut provoquer l’hypoglycémie. Les diabétiques doivent surveiller attentivement leurs taux d’insuline et de glycémie pour maintenir un équilibre.

Signes

Signes

Les symptômes de l’hypoglycémie peuvent se produire soudainement. Ils comprennent :

  • vision brouillée
  • accélération du rythme cardiaque
  • sautes d’humeur
  • nervosité soudaine
  • fatigue inexpliquée
  • teint pâle
  • maux de tête
  • faim
  • tremblements
  • transpiration.
  • troubles du sommeil
  • picotements
  • difficultés à penser clairement ou à se concentrer

Votre taux de glycémie peut tomber rapidement, sans le moindre signe avant-coureur. Quand cela se produit, vous pouvez vous évanouir, avoir des convulsions ou même tomber dans le coma.

Une glycémie très basse constitue une urgence médicale. Si vous observez un diabétique qui présente ces symptômes. faites-lui manger quelque chose. Il est plus important de traiter une hypoglycémie que de s’inquiéter d’une poussée glycémique à court terme.

Complications

Des taux de glycémie extrêmement bas peuvent être mortels. Des convulsions peuvent se produire, ainsi que des lésions du système nerveux. Il est vital de se faire traiter immédiatement. Il est important d’apprendre à reconnaître vos symptômes et d’y remédier rapidement.

Étant donné qu’il existe un risque d’évanouissement, ne prenez pas votre voiture pour aller chez le médecin en cas d’hypoglycémie. En revanche, mangez quelque chose afin d’élever votre taux de glucose, puis appelez une ambulance ou faites-vous conduire aux urgences..

Causes

Il en existe plusieurs. L’hypoglycémie est généralement un effet secondaire d’un traitement antidiabétique.

Diabète et hypoglycémie

Le diabète affecte la capacité du corps à utiliser l’insuline. On peut dire que l’insuline est la clé qui ouvre la porte de vos cellules et laisse entrer le glucose pour produire de l’énergie. Les diabétiques utilisent plusieurs traitements pour aider leur corps à utiliser le glucose sanguin. Un traitement très important est l’injection d’insuline.

Si vous injectez trop d’insuline, votre taux de glycémie peut tomber trop bas. Parfois aussi, un diabétique se fait une injection d’insuline avant un gros repas, mais finalement il ne mange pas assez. En outre, une activité physique excessive sans manger suffisamment peut provoquer une chute glycémique.

Autres causes de l’hypoglycémie

Il est possible de subir un épisode d’hypoglycémie sans être diabétique. Citons comme autres causes d’hypoglycémie :

  • certains médicaments, comme la quinine
  • la consommation excessive d’alcool
  • des maladies, comme l’hépatite ou les troubles rénaux
  • une tumeur qui cause la production de trop d’insuline
  • des troubles endocriniens, comme l’insuffisance des glandes surrénales

Une pathologie appelée hypoglycémie réactive peut provoquer une chute de glycémie après un repas. Cela se produit fréquemment quand vous avez subi un pontage gastrique ou une autre chirurgie bariatrique.

Diagnostic

Les taux de glycémie se mesurent à l’aide d’une simple analyse de sang. Si vous êtes diabétique, vous avez l’habitude de tester votre glycémie plusieurs fois par jour pour vérifier que votre diabète est contrôlé. Vous vous piquez le doigt et déposez une goutte de sang sur une bandelette qu’il faut ensuite insérer dans un lecteur spécial. Si vous soupçonnez que votre glycémie est basse, vous pouvez réaliser une auto-mesure habituelle.

Si vous n’avez pas votre lecteur de glycémie à portée de la main, il vous suffira parfois d’observer vos symptômes pour diagnostiquer l’hypoglycémie. Ne vous fiez pas uniquement à cet autodiagnostic. Les symptômes de l’hypoglycémie empirent souvent en l’absence de traitement. Vous devez consulter un professionnel médical. C’est le seul moyen de déterminer la cause de vos symptômes.

Traitement

Quand votre taux de glycémie est trop bas, il peut être utile de manger quelque chose contenant des glucides.

Si vous êtes diabétique, essayez de garder des snacks à forte teneur en glucides à portée de la main. L’Association américaine du diabète recommande des snacks contenant au moins de 15 à 20 grammes de glucides (NIH). Par exemple :

  • une demi-tasse de jus de fruit ou un soda
  • une cuillerée à soupe de miel
  • 4 ou 5 crackers
  • 5 ou 6 bonbons durs
  • une cuillerée à soupe de sucre

Vous pouvez aussi prendre des cachets de glucose, qui sont disponibles sans ordonnance.

Vous devez vous alimenter de façon équilibrée : ni trop, ni trop peu. Il ne faut pas non plus que votre glycémie monte trop. Mangez un peu et attendez 15 minutes, puis revérifiez votre glycémie. Si vous ne vous sentez pas mieux, prenez un autre snack. Si votre glycémie ne monte pas du tout, consultez immédiatement un médecin.

Si vous avez perdu connaissance à cause de l’hypoglycémie, un prestataire médical pourra vous faire une injection de glucagon ou de glucose qui augmentera rapidement votre glycémie.

Prévention

En vérifiant régulièrement votre glycémie, vous pouvez intervenir avant qu’elle ne tombe dangereusement bas. Demandez à votre médecin combien de fois par jour vous devez vérifier votre glycémie. Il vous dira peut-être de la vérifier plus souvent ou à des moments différents.

Si vous avez déjà subi des épisodes d’hypoglycémie, il est recommandé de vérifier votre glycémie avant de prendre le volant d’une voiture ou de tout autre type de machine. Prenez un snack avant de partir de chez vous ou quand votre taux de glycémie est inférieur à 100 mg/dl.

Parfois vous éprouverez les symptômes d’une hypoglycémie quand votre lecteur de glycémie n’est pas à portée de la main. Dans ce cas, l’Association américaine du diabète recommande de traiter la situation comme une hypoglycémie. Souvenez-vous qu’une hypoglycémie est plus dangereuse qu’un bref épisode d’hyperglycémie.

Il est aussi recommandé d’indiquer à vos amis et aux membres de votre famille comment prendre soin de vous en cas d’une baisse excessive de glycémie. Ils doivent apprendre à reconnaître vos symptômes et l’importance d’appeler le SAMU si vous perdez connaissance.

Le port d’un bracelet d’identification médical peut aider les urgentistes à vous soigner quand besoin est.

A lire aussi

Obstruction du col vésical : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Xérose ou astéatose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sinusite ethmoïdale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Zona : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diminution de la conscience : définition, cause, symptômes, traitement

Irene