Image default
Gastronomie

Les machines semi-professionnelles pour faire du café

Il existe plusieurs types de machines dont il faut prendre connaissance pour choisir ce qui permet à chacun de préparer un bon café de qualité. De plus, il peut y avoir et il y a des cafés qui ne sont compatibles qu’avec des machines en particulier. Il devient alors nécessaire de se recourir aux machines semi-professionnelles.

 

Machine à capsules ou à dosettes

 

Cette machine ressemble à l’appareil à espresso, parce qu’elle utilise aussi une percolation et elle produit un café de presque la même qualité. La seule différence c’est qu’elle marche avec des capsules ou des dosettes. Si on veut préparer un café rapidement en moins d’une minute, on doit juste remplir le réservoir d’eau, puis on place la dosette de café, et on appuie sur le bouton. On attend le temps de souffler et on aura un bon café de qualité au bon kawa.

Cet appareil est très pratique, et il est idéal pour les travailleurs pressés. Néanmoins, elle a quelques inconvénients :

  • Elle consomme un peu plus d’énergie comparée aux machines industrielles. Elle est énergivore.
  • Elle ne protège pas l’environnement parce que les dosettes qu’on jette ne sont pas après recyclables.
  • Elle ne peut faire qu’une ou deux tasses de café seulement.

 

Machine avec broyeur intégré

 

C’est plutôt un appareil qui s’adresse aux connaisseurs. Cette machine à café est munie d’un système de broyage intégré qui va permettre la production d’une boisson en utilisant des grains de café. Elle offre une possibilité de profiter d’une méthode de mouture et dune arôme de qualité. Pour l’utiliser, on doit remplir le réservoir avec de l’eau et le bac avec des grains de café. Il suffit après d’appuyer sur le bouton pour obtenir en moins de 2 min un très bon café.

Elle permet d’obtenir une grande quantité de café, mais elle est assez bruyante

 

Related Articles

Box gastronomique : une idée cadeau originale

sophie

Quelle est la meilleure cafetière selon la quantité du café voulu ?

Irene

Un Champagne Bollinger pour émoustiller le palais

Journal