Image default
Santé

Maladie d’Osgood-Schlatter : définition, cause, symptômes, traitement

Pendant les poussées de croissance de l’adolescence, certains muscles et tendons peuvent causer de la douleur ou de l’inconfort. La maladie d’Osgood-Schlatter est une pathologie liée à ces poussées de croissance qui affecte plus particulièrement le genou. Cette pathologie est généralement diagnostiquée chez les adolescents, en particulier chez les garçons âgés de 10 à 15 ans. Les adolescents participant à des compétitions sportives dans le cadre desquelles ils sautent ou courent beaucoup sont plus exposés à ce trouble.

La maladie d’Osgood-Schlatter (MOS) est causée par l’irritation de la plaque cartilagineuse dans la région de la tubérosité du tibia, qui est la partie supérieure du tibia, juste au-dessous du genou.

Cette irritation cause une bosse pénible à cet endroit, et ceci constitue le principal signal de l’existence de la MOS.

En termes médicaux, la bosse est appelée une protubérance osseuse du tubercule tibial antérieur , causée par une tendinite de traction. On estime que lorsque l’os du haut du tibia durcit (ossification), il devient également plus vulnérable aux effets d’une forte traction répétée par le biais du ligament rotulien qui y est attaché. Cet endroit sera sensible au toucher et il pourrait être fort pénible de s’agenouiller.

Risques

Les personnes qui pratiquent des sports tels que le basketball, le volleyball, le football, la course de fond et la gymnastique sont également plus vulnérables à cette maladie que celles qui ne participent pas à de telles activités.

Plus de garçons que de filles sont affectés par cette pathologie. Cependant, ceci est en train de changer parce que de plus en plus de filles participent à des sports pendant l’adolescence.

Selon la clinique Mayo, la MOS affecte près d’un adolescent faisant du sport sur cinq (Mayo, 2011).

Symptômes

Symptômes courants de la MOS :

  • douleur au genou ou à la jambe
  • enflure pénible ou très sensible sur le tibia
  • la douleur s’aggrave en cas d’activités causant un impact, comme courir ou monter un escalier

Certaines personnes éprouvent des symptômes de la MOS pendant plusieurs années. Généralement, les symptômes disparaissent après la fin de la poussée de croissance de l’adolescence.

Diagnostic

Généralement, un examen physique pourra fournir au médecin suffisamment d’informations pour lui permettre d’établir un diagnostic de MOS. Si vous ressentez une douleur quand vous vous agenouillez, votre médecin soupçonnera probablement cette maladie.

Une radiographie de l’os sera parfois effectuée afin d’écarter d’autres causes possibles de votre douleur au genou.

Traitement

Ce trouble disparaît généralement de lui-même – à la fin de la croissance de l’os, le durcissement sera complet.

En attendant, le traitement de la MOS vise à soulager des symptômes comme les douleurs et les enflures.

Typiquement, un traitement consisterait en :

  • application de glace sur la région affectée de deux à quatre fois par jour, ou après une activité sportive
  • analgésiques en vente libre (ibuprofène, acétaminophène) pour soulager la douleur et réduire le gonflement
  • repos et/ou réduction de l’activité physique (il est notamment recommandé de ne pas sauter ou s’agenouiller), mais une immobilisation complète n’est généralement pas nécessaire
  • enveloppement de la région du genou ou port d’un appareil orthopédique ou d’une sangle
  • étirements
  • physiothérapie

Certains enfants devront peut-être cesser de faire du sport pendant quelques mois pour permettre à leur corps de guérir. Demandez à votre médecin quelles activités sont appropriées et quels sont les signes qui indiquent qu’une interruption des activités sportives est nécessaire. Certaines personnes pourront peut-être participer à des activités sans impact comme la natation ou le cyclisme en attendant la guérison complète.

Dans de rares cas, les symptômes persistent, et un plâtre ou un appareil orthopédique est nécessaire. Une opération chirurgicale pour retirer la petite partie de l’os qui est séparée peut être nécessaire s’il n’y a pas de fusion spontanée.

Complications

La maladie d’Osgood-Schlatter n’entraîne généralement pas de complications à long terme. Rarement, une personne atteinte de la MOS pourra éprouver une douleur chronique ou un gonflement de longue durée. Des analgésiques en vente libre et l’application de glace à l’endroit affecté peuvent soulager l’inconfort. Parfois, une bosse persistante peut apparaître sur le tibia. Normalement, cette bosse n’a pas d’incidence sur l’amplitude des mouvements et n’affecte pas ces mouvements.

A lire aussi

étirements pour les poignets et les mains : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Endoscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La lipasémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes des troubles de l’érection

Irene

Comment faire le bon choix de ses appareils auditifs ?

administrateur

La cryolipolyse pour mincir efficacement

sophie