Image default
Santé

Rhinite vasomotrice : définition, cause, symptômes, traitement

La rhinite est un terme utilisé pour décrire une inflammation des membranes à l’intérieur du nez. Cette inflammation peut être causée par divers irritants ou allergènes. Toutefois, il n’existe parfois aucune cause spécifique de l’inflammation. Cette affection est connue sous le nom de rhinite vasomotrice ou :

  • rhinite non allergique
  • rhinite idiopathique

La rhinite vasomotrice n’est pas potentiellement mortelle. Pour les personnes touchées par cette affection, les symptômes peuvent être gênants, mais ne sont pas graves.

Causes

La rhinite vasomotrice intervient lorsque les vaisseaux sanguins à l’intérieur du nez se dilatent. La dilatation des vaisseaux du nez produit un gonflement et peut provoquer une congestion. Des sécrétions peuvent également s’écouler du nez.

Malheureusement, les médecins ne sont pas parvenus à identifier les causes exactes du gonflement des vaisseaux sanguins dans le nez. Certains déclencheurs courants qui peuvent produire cette réaction incluent

  • irritants de l’environnement tel que parfums, odeurs, smog ou tabagisme passif ;
  • changements météorologiques, en particulier temps sec ;
  • infection virale telle que celle associée à un rhume ou à la grippe ;
  • aliments ou boissons épicés ;
  • médicaments tels qu’aspirine ou ibuprofène.

Symptômes

Les symptômes de la rhinite vasomotrice peuvent aller et venir au cours de l’année. Les symptômes peuvent durer plusieurs semaines ou même être constants. Symptômes les plus fréquents :

  • nez bouché ;
  • écoulement nasal ;
  • sécrétions dans la gorge (arrière nez).

Si vous développez une rhinite vasomotrice, vous ne présenterez généralement pas les symptômes suivants :

  • démangeaisons nasales ;
  • démangeaisons ou larmoiement des yeux ;
  • gorge irritée.

Ces symptômes sont courants dans la rhinite allergique, qui est causée par une allergie.

Diagnostic

La rhinite vasomotrice est diagnostiquée par votre médecin une fois que d’autres causes de vos symptômes ont été écartées.

Si vous présentez des symptômes de rhinite vasomotrice, votre médecin vous fera passer différents examens pour voir si votre rhinite est causée par une allergie ou par d’autres problèmes de santé. Pour déterminer si vous avez une allergie, votre médecin pourra prescrire un test cutané pour identifier toute allergie que vous pouvez avoir ou une analyse de sang pour voir si votre système immunitaire fonctionne normalement.

Votre médecin pourra également prescrire des examens si vous avez des problèmes de sinus qui peuvent être à l’origine de votre rhinite. Ces examens peuvent inclure une endoscopie nasale pour examiner votre nez ou une tomodensitométrie des sinus.

Si votre médecin ne parvient pas à trouver la cause sous-jacente de votre rhinite, il posera ensuite un diagnostic de rhinite vasomotrice.

Traitement

Si vous recevez un diagnostic de rhinite vasomotrice, il existe plusieurs remèdes à domicile que vous pouvez utiliser pour traiter cette affection. Notamment :

  • solution saline en vaporisateur nasal en vente libre ;
  • décongestionnant en vente libre telle que pseudoéphédrine ou phényléphrine ;
  • antihistaminiques en vente libre telle que diphénhydramine (Butix), clémastine ou loratadine (Claritin) ;

Si vos symptômes sont sévères ou si vous présentez des effets secondaires avec ces médicaments en vente libre, votre médecin pourra vous prescrire d’autres médicaments pour vous aider à contrôler vos symptômes. Les médicaments sur ordonnance qui peuvent être utilisés pour traiter la rhinite vasomotrice incluent :

  • vaporisateurs nasaux aux corticostéroïdes tels que fluticasone ou mométasone ;
  • vaporisateurs nasaux antihistaminiques tels qu’azélastine ou hydrochlorure d’olopatadine ;
  • vaporisateurs nasaux anticholinergiques pour diminuer les sécrétions tels qu’ipratropium.

Dans de rares cas, votre médecin pourra recommander des options chirurgicales pour traiter vos symptômes. Les options chirurgicales peuvent être utiles si vous avez un problème de santé sous-jacent qui intensifie vos symptômes. Les exemples incluent les polypes nasaux ou une déviation des cloisons nasales.

Pronostic

Si vous développez une rhinite vasomotrice, votre pronostic dépendra de la sévérité de vos symptômes. Le traitement par des médicaments en vente libre ou sur ordonnance pourra vous aider à réduire ou éliminer vos symptômes. La correction de problèmes de santé sous-jacents tels qu’une déviation des cloisons nasales peut également aider à réduire vos symptômes et améliorer votre pronostic.

Prévention

La prévention de la rhinite vasomotrice peut être difficile si vous ne savez pas ce qui cause vos symptômes. Si vous parvenez à identifier ce qui cause vos symptômes il peut être utile d’éviter ces déclencheurs, tels que parfum, tabagisme passif, poussière, etc. En évitant ces déclencheurs, vos symptômes et votre inconfort seront réduits.

Si vos symptômes sont sévères, vous devez contacter votre médecin. Il pourra vous aider à trouver un traitement qui fonctionne. Votre médecin pourra également diagnostiquer les problèmes de santé qui peuvent aggraver vos symptômes. Grâce au traitement qui convient vous serez en mesure de prévenir, réduire ou éliminer vos symptômes.

Vous devriez éviter l’utilisation excessive de décongestionnants nasaux. Même si ces médicaments peuvent fournir un soulagement de vos symptômes à court terme, leur utilisation pendant plus de trois à quatre jours peut aggraver ces derniers.

A lire aussi

Infection aiguë par le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’importance de la traduction dans la médecine 

Tamby

Douleurs musculaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes des troubles de l’érection

Irene

Conjonctivite allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’échographie oculaire et orbitaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene