Image default
Animaux

Tout ce qu’il faut savoir sur l’élevage de chevaux

L’élevage de chevaux est devenu une vraie passion pour les amoureux d’équidés. Il est bien entendu nécessaire d’avoir des compétences spécifiques pour devenir éleveur. Il faudra également se forger un mental d’acier, car le parcours est long et parfois périlleux. En tout cas, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’élevage de chevaux.

L’élevage de chevaux, est-il une passion ou un métier ?

 

Inutile de rappeler que le cheval appartient à la famille des équidés. Mais contrairement aux autres animaux de son espèce, il peut être dressé. Bien entendu, seules certaines catégories de personnes sont capables de dompter cette bête. Il s’agit plus précisément de celles qui possèdent un BAC pro en élevage et valorisation du cheval. L’intéressé devra bien sûr maîtriser toutes les techniques d’élevage pour réaliser son rêve. Il devra également disposer de solides compétences en gestion et en comptabilité (Bac +3). En tout cas, l’élevage de chevaux reste une passion, car cela exige de la patience et du courage moral.

 

L’objectif d’un éleveur est d’assurer la reproduction de l’espèce. Mais il doit également veiller à la protection des juments et des poulains. Pour mener à bien sa mission, il doit acquérir toutes les compétences nécessaires. Il pourra ainsi créer un système d’approvisionnement en alimentation des équidés. Il devra de même avoir des connaissances approfondies en biologie animale. Autrement, l’éleveur ne pourra pas soigner ses chevaux en cas de maladie ou de blessure. Aussi étonnant que cela puisse paraître, certaines personnes élèvent des chevaux pour leur viande ou leur lait. D’autres dressent des étalons pour créer un club d’équitation ou un centre équestre.

Tout ce qu’il faut faire pour devenir éleveur de chevaux

 

Une fois que le futur éleveur a maîtrisé toutes les compétences requises, il peut passer à la deuxième étape. Plus clairement, il devra effectuer quelques démarches administratives. Un éleveur d’équidés devrait normalement détenir un registre d’élevage. Il s’agit d’un outil très utile permettant d’assurer le suivi sanitaire et médical de chaque cheval. Il donne aussi la possibilité de surveiller les animaux vivant dans le lieu d’exploitation. Bien entendu, ce document doit être mis à jour afin de toujours avoir un aperçu sur les mouvements des équidés. Même les particuliers sont concernés par cette réglementation. L’absence de ce registre peut entraîner de lourdes sanctions.

 

Un éleveur de chevaux doit détenir tous les documents nécessaires pour éviter les problèmes avec la justice. Il s’agit plus précisément du papier d’identification des équidés et de la carte d’immatriculation de chaque animal. Également, il est obligatoire d’obtenir une attestation du lieu de l’exploitation. L’usage d’un véhicule spécialisé est indispensable pour assurer le transport des équidés. D’un point de vue concret, un van chevaux ou un petit camion devrait faire l’affaire. Il convient de consulter un site de vente de van, à l’exemple de chevalannonce.com, pour plus de praticité. Ce véhicule sera très utile en cas de concours, de déménagement ou de soins médicaux.

A lire aussi

Utilités d’un hamac pour chat

Irene

Quels sont les meilleurs soins pour chien ?

Journal

Berger australien : particularités physiques et caractères

Irene

Comment bien dresser un chien ?

Irene

Comment entreprendre avec Julien Foussard ?

Emmanuel

Entretien du chien et chat : quels gestes adopter au quotidien ?

administrateur