Image default
Immobilier

Tout sur l’assurance loyer impayé

L’objectif d’un propriétaire en louant son bien immobilier est de compléter ses revenus ou rembourser ses dettes grâce aux loyers. Mais parfois certains locataires ont du mal à respecter leur engagement vis-à-vis du propriétaire. Cela met ce dernier dans des situations désagréables puisqu’il a certainement fait des programmes sur ces frais. D’où l’importance de recourir à l’assurance GLI. Quel est son rôle ? Comment fonctionne- t-elle? Autant de question dont vous aurez la réponse dans cet article.

Quelle est l’utilité d’une assurance loyer impayé ?

Encore appelée assurance GLI (Garantie des Loyers Impayés), l’assurance loyer impayé garantit au bailleur une indemnisation en cas de non-paiement du loyer par son locataire. Les meilleurs contrats assurent 100% du loyer et des charges sur une durée illimitée. Ils proposent souvent des garanties complémentaires telles que le remboursement des dégradations immobilières causées par le locataire ou encore une protection juridique pour les frais liés à un litige avec celui-ci.

Assurance loyer impayé : comment fonctionne-t-elle ?

Le bailleur a l’obligation de déclarer le litige à son assurance après une relance et une mise en demeure. L’assureur mandate un huissier pour délivrer un commandement de payer avant d’envisager une assignation du locataire au tribunal afin d’obtenir la résiliation du bail et son expulsion. Comme le bailleur est indemnisé tous les mois ou trimestre, il sera épargné des conséquences financières occasionnées par son locataire. Par ailleurs, il informe la compagnie d’assurance sur les éventuels paiements du locataire et si possible son départ.

Les conditions pour souscrire une assurance loyer impayé

La souscription d’une assurance loyer impayé Bagnolet, nécessite le respect de certains critères.

Le bail: il concerne un bail d’habitation vide ou meublé. Le contrat de location utilisé doit être conforme à la législation et prévoir une clause résolutoire. Dans le cas d’un bail vide, la durée est au minimum de 3 ans et dans le cas d’un bail meublé la durée minimale est d’un an (9 mois s’il s’agit d’un bail étudiant).

Le locataire: afin d’être éligible, le locataire doit remplir certaines conditions. Il doit fournir une pièce d’identité en cours de validité, son contrat de travail et sa fiche de paye au bailleur. Il s’agit bien sûr de la copie de ces pièces et non de l’original. Si le locataire a droit à des aides au logement, il devra fournir une simulation réalisée sur le site de la CAF.

A lire aussi

Quelles sont les 4 raisons d’investir dans l’immobilier ?

administrateur

Démembrement de propriété : les droits et obligations de l’usufruitier

Irene

Pourquoi acheter des SCPI à crédit ?

Irene

Conseils à suivre pour investir dans l’immobilier locatif

Irene

Les différentes raisons d’investir dans l’immobilier locatif

Irene

Comment s’assurer de bien choisir le constructeur de sa maison ?

sophie