Image default
Santé

Traitements de l’ostéoporose : définition, cause, symptômes, traitement

Il n’existe pas de remède permettant de guérir l’ostéoporose. Les traitements associés à l’ostéoporose consistent donc à élaborer avec votre médecin un plan protégeant vos os. Celui-ci comporte souvent des médicaments délivrés sur ordonnance et des changements d’habitudes de vie, notamment en faisant plus d’exercice afin de contribuer à ralentir l’aggravation des pertes osseuses et à préserver la densité osseuse.

Médicaments destinés à lutter contre l’ostéoporose

Les médicaments délivrés sur ordonnance constituent un outil efficace de contrôle de l’ostéoporose. Les médicaments contre l’ostéoporose contribuent à ralentir les pertes osseuses et à réduire le risque de fracture.

  • Bisphosphonates : contribuent à la préservation de la masse osseuse, à l’accroissement de la densité osseuse au niveau de la hanche et de la moelle épinière, et à diminuer le risque de fracture.
  • Calcitonine : hormone fabriquée par la glande thyroïde. Elle prévient la fragilisation de l’os et peut contribuer à ralentir les pertes osseuses de la colonne vertébrale.
  • Œstrogène de confections (œstrogène SERM) : mime l’effet de préservation de l’os de l’œstrogène sur le tissu osseux et contribue à interrompre la fragilisation de l’os, ainsi qu’à accroître la densité osseuse.
  • Parathormone : contribue à stimuler la croissance d’os nouveau au lieu de simplement ralentir la fragilisation de l’os.

En savoir plus sur les médicaments contre l’ostéoporose.

Hormonothérapie

Parce qu’en raison de la chute des niveaux d’œstrogène protecteur, le risque d’ostéoporose est supérieur chez les femmes ménopausées, l’hormonothérapie (également appelée traitement hormonal de substitution ) est considérée comme une forme de traitement préventif. L’hormonothérapie n’est cependant pas utilisée comme défense de première ligne, car le traitement peut accroître le risque d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, de cancer du sein et de caillot sanguin. Parlez de l’hormonothérapie avec votre prestataire de soins afin de déterminer si, au vu de vos antécédents médicaux, elle est adaptée à votre pathologie.

Calcium et vitamine D

Assurez-vous que vous absorbez suffisamment de calcium et de vitamine D nécessaires à la production osseuse pour réduire la perte osseuse et préserver la densité osseuse. Le graphique ci-après comporte les quantités quotidiennes de calcium et de vitamine D recommandées par l’institut national américain de la santé (National Institutes of Health).

Âge

Calcium

Vitamine D

0 à 6 mois

210 mg

200 U.I.

7 à 12 mois

270 mg

200 U.I.

1 à 3 ans

500 mg

200 U.I.

4 à 8 ans

800 mg

200 U.I.

9 à 18 ans

1 300 mg

200 U.I.

19 à 50 ans

1 000 mg

200 U.I.

51 à 70 ans

1 200 mg

400 U.I.

Plus de 70 ans

1 200 mg

600 U.I.

Activité physique

Les os sont renforcés lorsqu’ils rencontrent de la résistance, ce que l’activité physique permet d’obtenir. La musculation (altères, appareils à contrepoids ou bandes élastiques) peut renforcer vos os des bras et du haut de la colonne vertébrale. L’aérobic avec port de poids (marche ou course) et l’aérobic doux (appareil d’entraînement elliptique ou vélo) peut renforcer vos os des jambes, des hanches et du bas de la colonne vertébrale. Quelle que soit sa forme, l’activité physique peut contribuer à optimiser la masse osseuse maximale chez les femmes jeunes, ralentir la perte osseuse liée à l’âge et, dans certains cas, améliorer la densité osseuse. L’exercice peut également contribuer à améliorer votre posture et votre équilibre, et réduit les risques de chute. Moins de chutes pour les patients atteints d’ostéoporose signifient moins de fractures.

A lire aussi

Empoisonnement du sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vaginisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment fonctionne la magnétothérapie ?

administrateur

Dermatite herpétiforme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Surdose de paracétamol (acétaminophène) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Contrôle de glycémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene