Image default
Santé

Dosage de la thyréostimuline (TSH) : définition, cause, symptômes, traitement

Un dosage de la thyréostimuline permet de mesurer la teneur en thyréostimuline dans le sang. Il aide votre médecin à déterminer si vous avez besoin d’un médicament pour traiter l’hyperthyroïdie (glande thyroïde hyperactive) ou l’hypothyroïdie (glande thyroïde insuffisamment active). Il est parfois appelé dosage de la thyrotropine.

La TSH est l’hormone produite par l’hypophyse qui donne à la thyroïde instruction de fabriquer et de secréter de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3). Ensemble, ces hormones essentielles contribuent à contrôler le rythme auquel le corps consomme l’énergie.

Objet

Votre médecin prescrira ce test si vous présentez des signes d’hyperthyroïdie, d’hypothyroïdie ou d’une augmentation du volume de la thyroïde. Le dosage peut également être prescrit pour surveiller le traitement de ces pathologies.

Symptômes d’hyperthyroïdie (fabrication excessive de thyréostimuline par la glande thyroïde) :

  • troubles du sommeil.
  • tremblements des mains ;
  • irritation des yeux et sensibilité à la lumière ;
  • nervosité ;
  • perte de poids involontaire ;
  • rythme cardiaque élevé.

Symptômes d’hypothyroïdie (fabrication insuffisante de thyréostimuline par la glande thyroïde) :

  • peau sèche ;
  • constipation ;
  • sensibilité au froid ;
  • fatigue ;
  • chute de cheveux ;
  • règles irrégulières ;
  • peau bouffie ;
  • prise de poids.

Le dosage de la thyréostimuline est également utilisé pour dépister une activité insuffisante de la thyroïde chez le nouveau né, ainsi que pour diagnostiquer et surveiller les problèmes d’infertilité féminine. Il arrive qu’il soit employé pour évaluer le fonctionnement de l’hypophyse.

Intervention

Le dosage de la thyréostimuline suppose l’analyse en laboratoire d’un échantillon sanguin. Pour obtenir un échantillon sanguin, un infirmier prélèvera du sang dans une veine de votre bras ou du dos de votre main.

Le site du prélèvement sera préalablement nettoyé à l’aide d’un antiseptique. L’infirmier enroulera un lien autour de votre bras pour appliquer une pression localement et insérera doucement l’aiguille dans la veine. Votre sang sera recueilli dans un tube monté sur l’aiguille. Une fois le tube plein, le lien et l’aiguille sont retirés de votre bras. Une pression sera appliquée sur le site de la piqûre au moyen d’un coton ou d’un morceau de gaze, afin d’arrêter le saignement.

Dans le cas des nourrissons et des jeunes enfants, une lancette (un petit instrument similaire à un scalpel) est utilisée pour percer la peau. L’échantillon de sang est recueilli dans une petite éprouvette, ou sur une bandelette test ou une lame. Un pansement peut être placé sur le site en cas de saignement

Table de matières

A lire aussi

L’importance de la traduction dans la médecine 

Tamby

Labyrinthite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La masse abdominale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’échographie oculaire et orbitaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements de l’ostéoporose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Lifting du front : définition, cause, symptômes, traitement

Irene