Image default
Finance

Vendre son or : quelles sont les règles à connaître ?

Les particuliers qui possèdent de l’or sous différentes formes peuvent décider de s’en séparer contre une compensation financière. Cette transaction peut vous permettre de gagner une belle somme d’argent, surtout si vous disposez d’or pur et en grande quantité. Toutefois, vous devez faire attention et rester vigilants car il existe des règles qui s’appliquent à la vente de ce métal précieux.

Comment vendre son or dans les meilleures conditions ?

La vente d’or sous forme de bijou ou de lingot n’est pas une transaction que l’on peut gérer à la légère. Ce métal précieux est très convoité, et parfois par des personnes de mauvaise moralité. Il existe donc de nombreux arnaqueurs déguisés en acheteurs potentiels qui peuvent prendre contact avec vous.

Pour cela, il est vivement conseillé, pour vendre son or dans les meilleures conditions, de s’adresser uniquement à des professionnels qualifiés. Ces derniers disposent des outils et équipements nécessaires pour évaluer votre or au prix le plus juste. Ils ont également connaissance des règles essentielles à respecter lors d’une procédure de rachat d’or. Vous pourrez donc vendre votre or en toute confiance et avoir la garantie d’obtenir un important bénéfice.

Quelle est la réglementation liée à la vente de l’or ?

La vente d’or est une activité encadrée par la législation, même lorsque le vendeur est un particulier. Les règles à connaitre avant de vous engager dans une telle transaction sont les suivantes :

  • La rémunération pour une vente d’or ne doit pas se faire en espèce : selon la loi, il doit y avoir une traçabilité effective pour chaque transaction en rapport avec une vente d’or. Pour cela, les règlements en espèces sont interdits et peuvent être préjudiciables aussi bien au vendeur qu’à l’acheteur.
  • Le délai de rétractation est de 48 heures : la législation stipule que lors d’une vente d’or, le particulier dispose d’un délai de 48 heures pour se rétracter. Il pourra alors, pendant ce délai, retourner les fonds et récupérer la totalité de son or. S’il s’avère que le bijoutier ou l’acheteur n’est plus en possession de votre or, il devra alors vous restituer une somme correspondant au double du montant convenu préalablement pour le rachat.
  • La vente d’or est soumise au paiement de la taxe : la vente d’or est une activité taxable aux yeux de la loi. Par conséquent, si vous décidez de vendre votre or, vous aurez à payer une taxe bien précise. Elle peut s’appliquer sur la plus-value de la transaction ou sur le montant de la vente. A ce niveau la loi vous permet de choisir la fiscalité qui vous sera appliquée.

Conclusion

En plus de tout ceci il faut savoir qu’avant de vendre de l’or, vous devez disposer d’un document qui atteste que vous en êtes le propriétaire. Dans le cas contraire, vous pouvez être accusé de vol, et le professionnel qui rachète de l’or dans ces conditions peut être poursuivi pour recel d’objets volés.

Ainsi, vous en savez désormais assez sur la procédure pour vendre de l’or dans les meilleures conditions et sans risquer d’éventuels problèmes avec la justice.

A lire aussi

Pourquoi investir dans l’Or ?

Emmanuel

Economisez des impôts grâce à un simulateur !

Journal

Faire fructifier son capital grâce au marché des changes en Egypte

K.Katel

2 bonnes raisons de vouloir à tout prix créé un compte bancaire

Irene

Pourquoi programmer un robot de trading ?

Emmanuel

Bitcoin vs ethereum, quelle est la différence ?

Emmanuel