Image default
Maison

À quel moment faut-il ramoner sa cheminée ?

Nombreuses sont les personnes qui se posent cette question. Eh bien ! La réponse est simple. Il faut ramoner une cheminée au moins une fois par an, selon la réglementation. En effet, d’après les compagnies d’assurances, la plupart des incendies d’habitation sont causés par une cheminée mal entretenue. Raison pour laquelle le contrôle de la cheminée ou le ramonage est devenu une tâche obligatoire de nos jours. Cela est dans le principal objectif de vous garantir une sécurité optimale. Alors, pourquoi encore hésiter ? Cependant, puisque vous vous posez surement un tas de questions à propos de cette opération, faisons un petit tour d’horizon sur le ramonage de la cheminée.

En quoi consiste le ramonage de la cheminée ?

La cheminée est cet incontournable qui nous garantit une température agréable dans la pièce, lors de la période hivernale. Pour ce faire, on peut utiliser du bois, du charbon ou du mazout. Quoi qu’il en soit, savez-vous que lorsque vous les brûlez, des dépôts s’accumulent le long des conduits de la cheminée ? Et au fil du temps, la conduite sera remplie de telle manière qu’elle ne pourra plus dégager de la fumée. Résultat ? Une intoxication de gaz qui peut entrainer des dégâts humains et matériels, car cela peut parfaitement engendrer un incendie. Pour pallier le problème, on doit de ce fait évacuer de temps en temps les déchets et les suies se trouvant dans les parois de la cheminée. On doit également vérifier régulièrement si le conduit n’est pas bouché par des nids ou des briques. Ces opérations ne sont autres que le ramonage de cheminée.

Quelle est la fréquence du ramonage ?

En fait, tout dépend de la situation. Si vous utilisez régulièrement des bûches ou pellets, vous devrez procéder au ramonage une fois par an. Et si vous utilisez à tout moment du bois pour chauffer, le ramonage doit être effectué deux fois par an, pour plus de sureté et de sécurité. Par ailleurs, si vous utilisez un chauffage central, sachez que la fréquence du ramonage varie d’un quartier à un autre. Cela dit, il est toujours préférable de se renseigner auprès de la mairie, pour avoir plus d’informations. Il en va de même si vous utilisez un appareil individuel qui a une conduite de fumée. Toutefois, il est bon de noter que le responsable du ramonage est celui qui occupe la maison, qu’il soit locataire ou propriétaire. Pour les appartements, ce sont les syndics de copropriété qui prend en charge le ramonage. Et pour les maisons, ce sont les occupants qui doivent contacter le ramoneur et prendre soin de la cheminée.

Qui peut ramoner une cheminée ?

De nombreuses personnes se demandent s’il est possible de ramoner soi-même sa cheminée, en suivant les instructions sur internet. La réponse est : NON. Certes, on peut tout voir sur internet, mais le ramonage ne peut être valide que s’il a été effectué par un vrai professionnel dans le domaine comme ce ramoneur expérimenté dans le 91. En effet, une fois que le ramonage est terminé, le ramoneur vous donne une attestation, un document que vous allez garder et que vous allez présenter en cas d’inspection ou d’un quelconque problème. Dans ce document, va figurer la date du ramonage, les dégâts constatés et son état final. Tout cela pour dire qu’un particulier ne peut en aucun cas effectuer les travaux de ramonage. D’ailleurs, cela en vaut le coup. Tout simplement parce que le ramoneur est le mieux placé pour connaitre le moindre détail de votre cheminée. Ainsi, le contacter, c’est comme garantir non seulement la sécurité des occupants, mais aussi celle du bâtiment. En ce qui concerne le prix, de manière générale, cela est entre 60 à 80 euros.

A lire aussi

Repeindre sa toiture : les avantages esthétiques

Tamby

Tout savoir sur la couverture d’une maison

Tamby

Comment choisir la meilleure literie pour votre enfant ?

Irene

Isolation : les critères à prendre en compte

Irene

Quelques critères essentiels pour bien choisir une caméra de surveillance

Irene

Spot plafond : Un luminaire toujours tendance en 2019

Tamby