Image default
Santé

Analyse du facteur VIII : définition, cause, symptômes, traitement

Votre médecin pourra recommander une analyse du facteur VIII en vue de s’assurer que votre organisme produit ce facteur particulier de coagulation en quantité suffisante. Le facteur VIII est nécessaire à l’organisme pour la formation de caillots de sang.

Chaque saignement déclenche une série de réactions appelée cascade de coagulation . La coagulation est le mécanisme par lequel l’organisme arrête les saignements. Des cellules appelées plaquettes forment un bouchon qui recouvre le tissu endommagé, puis les 13 facteurs de coagulation présents dans l’organisme interagissent pour former un caillot sanguin. Un niveau insuffisant de n’importe lequel de ces facteurs de coagulation peut faire obstacle à la formation du caillot.

Objet

Cette analyse vise à identifier la cause de saignements prolongés ou abondants. Votre médecin pourra recommander cet examen si vos antécédents familiaux comportent des problèmes de saignement, ou si vous avez éprouvé l’un des symptômes suivants :

  • saignements anormaux ou abondants
  • tendance à la formation d’ecchymoses
  • règles abondantes ou prolongées
  • saignements fréquents des gencives
  • saignements de nez fréquents

Le médecin pourra également prescrire cette analyse s’il pense que vous souffrez d’un trouble acquis à l’origine des saignements, notamment :

  • une carence en vitamine K
  • une maladie du foie

Cette analyse permettra aussi de déterminer si vous souffrez d’un déficit héréditaire en facteur VIII, notamment si vous avez connu des épisodes de saignement depuis votre enfance ou si un membre de votre famille a un déficit héréditaire d’un facteur de coagulation. Dans ce dernier cas, vos proches parents pourront également être testés pour confirmer votre diagnostic.

Le déficit héréditaire en facteur VIII porte le nom d’hémophilie A. Cette maladie héréditaire n’affecte que les hommes parce qu’elle est liée à la déficience d’un gène du chromosome X. Les femmes ayant deux chromosomes X, en cas de déficience d’un gène, l’autre peut produire seul une quantité suffisante de facteur VIII.

Si vous avez déjà été diagnostiqué comme ayant un déficit en facteur VIII pour lequel vous êtes traité, votre médecin pourra prescrire cet examen pour évaluer l’efficacité de votre traitement.

Préparation

Ce test ne requiert aucune préparation particulière. Vous devriez informer votre médecin si vous prenez des anticoagulants comme la warfarine (Coumadin). Votre médecin pourra vous conseiller d’interrompre la prise d’anticoagulants avant l’examen.

Interventions

Pour cet examen, votre médecin devra prélever un échantillon sanguin dans votre bras. Il commencera par nettoyer le site avec un coton imbibé d’alcool. Le médecin introduira ensuite une aiguille dans votre veine et y raccordera un tube pour recueillir le sang. Lorsque la quantité de sang prélevée sera suffisante, l’aiguille sera retirée et le site sera recouvert d’un tampon de gaze. L’échantillon sanguin sera envoyé à un laboratoire pour analyse.

Résultats

Pour être normal, le résultat d’une analyse du facteur VIII doit être d’environ 100 pour cent de la valeur témoin utilisée par le laboratoire. Votre médecin vous expliquera les résultats en détail.

Résultats anormaux

Un niveau insuffisant de facteur VIII peut être lié aux causes suivantes :

  • déficit héréditaire en facteur VIII (hémophilie A)
  • coagulation intravasculaire disséminée (maladie se caractérisant par une activité excessive des protéines responsables de la coagulation du sang)
  • présence d’un inhibiteur du facteur VIII
  • maladie de Von Willebrand (pathologie entraînant une coagulation anormale)

Un niveau excessif de facteur VIII peut avoir les causes suivantes :

  • diabète
  • grossesse
  • âge avancé
  • inflammation
  • obésité
  • maladie du foie

Risques

Comme pour toute analyse de sang, il existe un léger risque d’ecchymose, ou de saignement au site de ponction. Dans de rares cas, la veine peut enfler après une prise de sang. Cette pathologie, appelée phlébite, peut être traitée par application d’une compresse chaude plusieurs fois par jour.

Un saignement persistant peut être problématique si vous êtes souffrez d’un trouble de la coagulation ou si vous êtes sous anticoagulants (warfarine ou aspirine par exemple).

Suivi

Si vous êtes diagnostiqué avec un déficit en facteur VIII, votre médecin vous prescrira un concentré de facteur VIII de substitution. Le volume nécessaire dépendra des facteurs suivants :

  • votre âge
  • votre taille et votre poids
  • l’intensité du saignement
  • le site du saignement

Afin d’éviter une situation d’urgence, votre médecin vous montrera ainsi qu’à vos proches comment pratiquer une injections de concentré de facteur VIII à domicile au premier signe de saignement.

Si vous avez un niveau excessif de facteur VIII, cela augmente les risques de thrombose (formation d’un caillot obturant un vaisseau sanguin) Dans ce cas, votre médecin pratiquera d’autres examens ou vous prescrira des anticoagulants.

A lire aussi

Maladie d’Osgood-Schlatter : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment traiter l’ostéogenèse imparfaite ?

Odile

Comprendre la rétinopathie hypertensive : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Obésité de l’enfant : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rétrécissement de l’urètre : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le Poppers : Attention, de plus en plus de jeunes prennent cette substance

Journal