Image default
Santé

Tremblement essentiel : définition, cause, symptômes, traitement

Le tremblement essentiel, également appelé tremblement bénin, est un trouble neurologique (c.-à-d. du cerveau) qui provoque des tremblements incontrôlables dans une partie du corps. Les mains et les avant-bras sont les régions les plus fréquemment affectées, mais la tête, le visage, la langue, le cou, le milieu du corps, le larynx et, rarement, les jambes et les pieds, peuvent être affectés. D’autres pathologies, comme la maladie de Parkinson, peuvent causer des tremblements, mais avec le tremblement essentiel, il n’existe pas de maladie sous-jacente connue. Le tremblement essentiel ne menace pas la vie du patient et n’entraîne pas de problèmes de santé.

Selon l’International Essential Tremor Foundation, cette maladie affecte environ 10 millions de personnes aux États-Unis (IETF, 2012). Les tremblements peuvent commencer à n’importe quel âge, mais les personnes âgées sont le plus fréquemment touchées. La cause exacte de cette pathologie est inconnue.

Causes

Les tremblements, en général, peuvent être provoqués par divers états pathologiques tels que la maladie de Parkinson, l’hyperthyroïdie, l’alcoolisme ou un accident vasculaire cérébral. Ces tremblements ne sont pas associés au tremblement essentiel.

La cause exacte du tremblement essentiel est inconnue. Les scientifiques n’ont pas trouvé de causes génétiques ou environnementales absolues, et aucune anomalie cellulaire n’a été liée à la maladie. Cependant, selon les chercheurs de l’Université Columbia, il existe quelques données probantes indiquant que les cellules dans la région du cortex cérébelleux rétrécissent ou disparaissent chez les patients atteints de tremblement essentiel. Comme c’est le cas pour la plupart des maladies, des recherches sont en cours.

Symptômes

Les tremblements qui se produisent à cause de cette maladie sont de petits mouvements rapides. Ils peuvent se produire tout le temps, occasionnellement ou par intermittence. Les deux côtés du corps peuvent ou non être affectés de la même manière. Dans la majorité des cas, les tremblements se produisent quand le patient essaie de faire quelque chose (tremblements d’action). Selon la Faculté de médecine de l’Université Harvard, jusqu’à 20 % des patients subiront des tremblements quand ils ne font rien (Harvard). C’est ce qu’on appelle les tremblements de repos .

Les tremblements peuvent être d’intensité mineure à majeure. Ils peuvent être d’une amplitude si faible qu’ils n’affectent pas votre vie, ou si forte qu’ils perturbent vos activités normales. Divers symptômes peuvent être ressentis dans différentes parties du corps, notamment :

Les mains et les bras

Les tremblements dans les mains ou les bras sont habituellement plus visibles quand vous essayez de vous servir de vos mains.

La tête et le cou

Votre tête peut trembler de haut en bas ou d’un côté à l’autre.

Le visage

Vous pouvez avoir des tics sur diverses parties du visage, les paupières par exemple.

La langue et le larynx

Les tremblements de la langue ou du larynx peuvent faire trembler la voix.

Le milieu du corps, les jambes et les pieds

Des tremblements dans ces régions peuvent provoquer des pertes d’équilibre ou rendre votre démarche anormale.

AggravatingSymptômes

Symptômes aggravants

Certains facteurs peuvent temporairement aggraver vos tremblements, notamment :

  • le stress émotionnel
  • la fatigue
  • la faim
  • la chaleur et le froid extrêmes
  • les boissons caféinées
  • le tabagisme

Transmissibilité par voie héréditaire

Transmissibilité par voie héréditaire

Oui, mais il peut également se produire sans antécédents familiaux. Selon le NINDS, l’Institut américain des troubles neurologiques et accidents vasculaires cérébraux, si vous souffrez de tremblement essentiel, la probabilité que votre enfant en souffre également est de 50 %.

Quand il existe des antécédents familiaux de tremblement essentiel, on parle de tremblement familial.

Diagnostic

Les médecins le diagnostiquent en observant les tremblements et en excluant d’autres causes. Le médecin peut réaliser un examen physique pour évaluer le degré de votre tremblement, et utiliser des techniques comme la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) et les radiographies pour déterminer si vous présentez des anomalies. Si vous ne souffrez que de tremblement essentiel, les résultats de ces examens devraient être normaux. D’autres causes, sous-jacentes comme la maladie de Parkinson, peuvent être identifiées par des examens et traitées en conséquence.

Traitement

Il n’existe pas de remède capable de guérir cette maladie. Mais il existe des traitements qui sont susceptibles de réduire vos symptômes. Si vos symptômes sont mineurs, vous n’aurez peut-être pas besoin de traitement. S’ils affectent profondément votre vie, le médecin pourra recommander un traitement. Options de traitement :

Traitements médicamenteux

  • bêtabloquants, comme le propranolol (ces médicaments limitent l’adrénaline, une hormone qui peut aggraver les tremblements)
  • anticonvulsivants, comme la primidone, qui réduisent l’excitabilité des cellules nerveuses
  • tranquillisants légers, comme l’alprazolam
  • antihypertenseurs, comme la flunarizine, qui limitent l’adrénaline

Thérapies

  • injections de Botox dans les mains, pour affaiblir les muscles et minimiser ou arrêter le tremblement
  • physiothérapie, pour améliorer la coordination et le contrôle musculaire

Chirurgie

La chirurgie est considérée comme une intervention de dernier recours quand les autres traitements ont échoué. Les options chirurgicales comprennent :

  • stimulation cérébrale profonde (de petites électrodes sont implantées dans la région du cerveau contrôlant le mouvement pour bloquer les signaux des nerfs qui causent les tremblements)
  • radiochirurgie stéréotaxique (des rayons X haute puissance sont dirigés sur une petite région du cerveau pour rectifier les tremblements)

Alcool

Alcool

Pour des raisons inconnues, une petite quantité d’alcool (une boisson alcoolisée au maximum) réduit les tremblements chez quelques patients. Cependant la consommation d’alcool n’est pas recommandée comme traitement car elle peut mener à l’accoutumance.

Vivre avec un tremblement essentiel

Vivre avec un tremblement essentiel

Beaucoup de patients atteints de tremblement essentiel mènent une vie normale. La célèbre actrice Katharine Hepburn a eu une carrière brillante malgré le tremblement essentiel qui affectait sa tête et sa voix.

En cas de tremblements très sévères, vous devrez peut-être vous adapter, par exemple en portant des chaussures à enfiler, en utilisant un tire-bouton pour fermer vos boutons, une paille pour boire ou un rasoir électrique au lieu d’un rasoir manuel.

Vos tremblements peuvent rester relativement stables ou empirer progressivement. Ils peuvent aussi se répandre à d’autres parties du corps.

Les recherches sur les risques associés au tremblement essentiel sont contradictoires. Certaines études suggèrent que les patients souffrant de tremblement essentiel courent un risque plus élevé de développer la maladie de Parkinson ou des problèmes sensoriels tels que la perte de l’ouïe ou de l’odorat ; cependant d’autres études suggèrent que ces patients ont une espérance de vie supérieure (NLM, 2012).

A lire aussi

Tests des fonctions rénales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de la parathormone (PTH) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gangrène : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment traiter l’ostéogenèse imparfaite ?

Odile

Ballonnements abdominaux : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de la thyréostimuline (TSH) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene