Image default
Santé

Mammographie : définition, cause, symptômes, traitement

Une mammographie est un outil de dépistage utilisé pour dépister et diagnostiquer le cancer du sein. Avec les examens cliniques réguliers et l’auto-examen mensuel, les mammographies sont un élément essentiel du diagnostic précoce du cancer du sein.

Selon l’Institut national américain du cancer (National Cancer Institute), près de 40 000 femmes décèderont, en 2012, d’un cancer du sein. Au cours de la même année, 226 000 nouveaux cas seront diagnostiqués (NCI, 2012).

Les femmes de 40 ans et plus doivent se soumettre à une mammographie tous les ans ou tous les deux ans. Lorsque vous avez des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein, il est possible que votre médecin vous recommande de commencer le dépistage plus tôt, d’en accroître la fréquence ou d’utiliser d’autres outils de diagnostic.

Définition

Définition

Une mammographie est une radiographie du sein.

Une mammographie prescrite par votre médecin à titre de test de routine pour dépister un cancer ou déceler d’éventuels changements est appelée mammographie de contrôle. Dans un test de ce type, le médecin réalise plusieurs radiographies de chaque sein.

Lorsqu’une grosseur ou un autre symptôme de cancer du sein est décelé, votre médecin diagnostiquera une mammographie de diagnostic. Les mammographies de diagnostic sont plus complètes que les mammographies de contrôle. D’ordinaire, d’autres radiographies sont nécessaires pour obtenir des vues du sein sous divers angles. Le radiologue peut également cibler plus précisément les zones à problème.

Interventions

Après vous être déshabillée jusqu’à la taille et avoir ôté tout collier ou pendentif, vous enfilerez une blouse fermant sur le devant. Selon l’installation, lors de la mammographie, vous serez debout ou assise.

Chacun de vos seins sera placé sur une plaque radiographique. Un compresseur pousse alors le sein vers le bas, pour aplanir les tissus. Il est ainsi possible d’obtenir une image plus précise. Vous devrez éventuellement retenir votre souffle lors de la réalisation de chaque cliché. Il est possible que vous éprouviez une légère douleur ou un peu d’inconfort ; l’un ou l’autre sont d’ordinaire de courte durée.

Au cours du processus, le médecin étudie les images au fur et à mesure qu’elles sont réalisées. Il ou elle pourra demander des images supplémentaires, sous des angles différents, lorsque l’image n’est pas claire ou si un élément requiert une attention plus approfondie. Ceci arrive fréquemment et ne doit pas être cause d’inquiétude et encore moins de panique.

Il arrive que des mammographies numériques soient utilisées. Elles sont plus utiles chez les femmes de moins de 50 ans dont, d’ordinaire, la poitrine est plus dense que les femmes plus âgées.

Une mammographie numérique transforme la radiographie en image électronique du sein susceptible d’être enregistré sur ordinateur. Les images sont visibles immédiatement, de sorte que le radiologue n’a pas à attendre le développement des films. L’ordinateur peut également aider le médecin à voir des images qui n’auraient peut-être pas été très visibles sur une mammographie ordinaire.

Préparation

Le jour de la mammographie, vous devrez conformer à un certain nombre de règles. Vous ne devez pas appliquer de déodorant, de poudres cosmétiques ni de parfum. Vous ne devez pas non plus appliquer d’onguent ni de crème sur la poitrine ou les aisselles. Ces substances peuvent être causes d’une distorsion d’image ou apparaître sous la forme de calcifications ou de dépôts calciques, de sorte qu’il est important de les éviter.

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, prévenez le radiologue avant l’examen. En général, vous ne pouvez pas vous soumettre à une mammographie de contrôle au cours de cette période. Néanmoins, si cela s’avère nécessaire, d’autres méthodes de dépistage (par échographie, par exemple) peuvent être utilisées.

Résultats

Les images obtenues par mammographie peuvent permettre de détecter des calcifications ou des dépôts calciques dans vos seins. La plupart des calcifications ne sont pas un signe de cancer. Le test permet également de détecter des kystes (des poches emplies de fluide qui peuvent apparaître et disparaître normalement lors des cycles menstruels) et des grosseurs cancéreuses et non cancéreuses.

Il existe, aux États-Unis, un système national de diagnostic pour la lecture des mammographies appelé Breast Imaging Reporting and Database System (BI-RADS). Il comporte sept catégories, graduées de 0 à 6. Elles indiquent la nécessité de réaliser des images supplémentaires et si une zone est potentiellement une tumeur bénigne (non cancéreuse) ou cancéreuse.

Chaque catégorie implique un plan de suivi spécifique. Au nombre des mesures requises par les plans de suivi figurent la collecte d’images supplémentaires, la poursuite de dépistages réguliers, la prise d’un rendez-vous de suivi au cours des six mois qui suivent ou la réalisation d’une biopsie.

Risques

Comme n’importe quel type de radiographie, lors d’une mammographie, vous êtes exposée à une très faible quantité de radiations. Le risque représenté par cette exposition est extrêmement faible. Lorsqu’une femme est enceinte et si elle a absolument besoin d’une mammographie avant l’accouchement, elle doit, en général, porter un tablier de plomb lors de la procédure.

A lire aussi

L’échographie oculaire et orbitaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rhinite allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sinusite ethmoïdale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Reflux acide chez les enfants et les ados : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quels sont les avantages de la technologie dans le milieu sanitaire ?

Emmanuel

Naevomatose baso-cellulaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene