Image default
Santé

Le saignement gastro-intestinal : définition, cause, symptômes, traitement

Le saignement gastro-intestinal est le signe d’un problème dans le tube digestif. Votre tube digestif est composé des organes suivants :

  • l’œsophage
  • l’estomac
  • l’intestin grêle
  • le gros intestin ou côlon
  • le rectum
  • l’anus

Le saignement gastro-intestinal peut intervenir au niveau de l’un quelconque de ses organes. Si le saignement intervient dans l’œsophage, l’estomac ou l’intestin grêle, il est considéré comme un saignement gastro-intestinal supérieur. Le saignement gastro-intestinal dans le gros intestin, le rectum ou l’anus se nomme saignement gastro-intestinal inférieur. La quantité de sang que vous pouvez perdre varie d’une très petite quantité à une hémorragie potentiellement mortelle. Dans certains cas, la quantité de sang peut être tellement infime qu’elle n’apparaît que lors d’analyses de laboratoire.

Causes

Différentes parties du tube digestif sont affectées par des conditions spécifiques, et les causes de saignement dans différentes zones peuvent varier.

Causes de saignement gastro-intestinal supérieur

Les ulcères gastroduodénaux, qui sont des plaies ouvertes apparaissant dans la paroi de l’œsophage, de l’estomac et de l’intestin grêle sont une cause fréquente de saignement gastro-intestinal. Les ulcères gastroduodénaux sont le plus souvent provoqués par une infection bactérienne. Des veines dilatées de l’œsophage peuvent se rompre et saigner suite à une affection que l’on appelle varices œsophagiennes. Les ruptures dans les parois de l’œsophage peuvent également provoquer un saignement gastro-intestinal au cours d’une affection nommée syndrome de Mallory-Weiss.

Causes de saignement gastro-intestinal inférieur

En cas de saignement gastro-intestinal inférieur, l’une des causes les plus courantes est la colite. Celle-ci survient lorsqu’il y a inflammation du côlon. Cette inflammation peut être provoquée par une infection, une intoxication alimentaire, des parasites, la maladie de Crohn et une mauvaise circulation sanguine dans le côlon. Les hémorroïdes sont une autre cause courante de saignement gastro-intestinal ou rectal. Une hémorroïde est une veine dilatée dans le rectum ou l’anus. Ces veines dilatées peuvent se rompre et saigner, ce qui provoque un saignement rectal.

Signes et symptômes

Signes et symptômes

Il y a plusieurs choses à surveiller si vous pensez que vous avez un saignement gastro-intestinal ou rectal. Il est possible que vos selles deviennent plus foncées, de la couleur du goudron, si le saignement provient de l’estomac ou du tube digestif supérieur. Il est possible que vous ayez du sang dans les selles provenant de votre rectum, ce que vous devriez constater dans les toilettes ou sur le papier toilette. Ce sang est généralement d’une couleur rouge vif. Le fait de vomir du sang est un autre signe de saignement gastro-intestinal quelque part dans le tube digestif.

Si vous constatez l’un quelconque de ces symptômes ou si vous avez vomi ce qui ressemble à du marc de café, appelez immédiatement votre médecin. Le saignement gastro-intestinal peut signaler une affection potentiellement mortelle et exige une attention médicale rapide. Consultez immédiatement un médecin si vous vous sentez pâle, faible ou si vous avez le souffle court. Cela peut être le signe de saignements graves.

Diagnostic

Le diagnostic de la cause sous-jacente de votre saignement gastro-intestinal commencera généralement par des questions de votre médecin à propos de vos symptômes et par l’examen de vos antécédents médicaux. Un échantillon de selles pourra être prélevé pour vérifier la présence de sang, et des analyses de sang recherchant des signes d’anémie pourront également être effectuées.

Le saignement gastro-intestinal supérieur est le plus souvent diagnostiqué au moyen d’un examen endoscopique. L’endoscopie est une procédure qui implique l’utilisation d’une petite caméra située au bout d’un tube endoscopique souple que votre médecin fait descendre dans la gorge. L’endoscope est ensuite déplacé dans le tube digestif supérieur. Cela permet à votre médecin de voir à l’intérieur de votre tube digestif et de situer potentiellement la source de votre saignement. Étant donné que l’endoscopie est limitée au tube digestif supérieur, une entéroscopie peut être effectuée si la cause de votre saignement n’a pas été trouvée au cours de l’endoscopie. L’entéroscopie est semblable à l’endoscopie sauf qu’il y a généralement un ballon attaché au tube muni d’une caméra. Une fois gonflé, ce ballon permet à votre médecin d’ouvrir l’intestin et de regarder à l’intérieur.

Il est possible que votre médecin effectue une coloscopie afin de déterminer la cause de saignement gastro-intestinal inférieur. Au cours de ce test, votre médecin va insérer un petit tube flexible muni d’une caméra dans le rectum, pour visualiser tout le côlon (le gros intestin). De l’air sera insufflé par le tube pour fournir une meilleure visualisation. Une biopsie (un échantillon de tissu) pourra être prise pour des analyses supplémentaires.

Traitement

L’endoscopie peut être utile non seulement pour diagnostiquer un saignement gastro-intestinal, mais aussi pour le traiter. Des endoscopes spéciaux munis d’une caméra et d’un laser peuvent être utilisés pour stopper le saignement. Par ailleurs, des outils peuvent être utilisés pendant la visualisation avec l’endoscope pour appliquer des clips aux vaisseaux qui saignent afin d’arrêter le saignement.

Si les hémorroïdes sont la cause de votre saignement, il existe des traitements sans ordonnance qui peuvent bien fonctionner. Si vous constatez que les médicaments sans ordonnance ne sont pas efficaces, votre médecin pourra utiliser un traitement thermique destiné à rétrécir vos hémorroïdes. Les infections sont généralement traitées au moyen d’antibiotiques.

A lire aussi

Prostatite aigüe : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tests de diagnostic de l’asthme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le Poppers : Attention, de plus en plus de jeunes prennent cette substance

Journal

Empoisonnement du sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Angiographie pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’hypertrophie bénigne de la prostate : définition, cause, symptômes, traitement

Irene