Image default
Santé

Lifting du front : définition, cause, symptômes, traitement

Le lifting du front est une intervention de chirurgie esthétique visant à lisser la peau des arcades sourcilières et des paupières.

Cette intervention implique que le chirurgien va pratiquer une incision à la naissance des cheveux, avant d’étirer et  » lifter  » la peau. La peau est ensuite maintenue en place à l’aide d’agrafes et de points. Le lifting du front est une intervention de soins externes, c’est-à-dire qu’elle n’implique pas un séjour de nuit dans l’établissement hospitalier.

Objet

Avec le vieillissement, les effets de la gravité, de l’obésité, d’un régime alimentaire médiocre, de l’exposition au soleil, ainsi que d’autres facteurs peuvent souvent faire en sorte que le visage s’affaisse, se ride, et forme des plis profonds autour de la bouche, du nez et du front.

Le lifting du front (ou  » frontal « ) a pour vocation de corriger les sourcils qui tombent, les rides d’expression ou rides verticales entre les sourcils ou le nez, ainsi que les plis profonds sur le front.

Le lifting frontal peut être effectué en même temps que d’autres interventions esthétiques, telles qu’un lifting complet du visage.

Risques

Toute intervention chirurgicale présente un certain risque (saignement, infection, ou réactions indésirables à l’anesthésie).

Une légère douleur accompagnée d’ecchymoses, de sensibilité, ainsi que d’œdème sont des effets secondaires courants liés à un lifting frontal. Ils s’estompent généralement dans un délai de deux semaines suivant l’intervention.

Risques rares liés à un lifting frontal :

  • accumulation de liquides sous la peau ;
  • difficultés à hausser les sourcils ;
  • hématome (présence de sang sous la peau qui doit être drainé) ;
  • engourdissement ou picotement de la peau ;
  • cicatrisation ;
  • lésions nerveuses temporaires ;
  • irrégularité de la forme du visage ;
  • plaies qui ne guérissent pas.

La plupart des personnes sont satisfaites de l’intervention et ne signalent que peu de problèmes durables.

Certaines conditions médicales peuvent entraîner des complications telles qu’une intervention de chirurgie esthétique, ou affecter le temps de guérison :

  • problèmes de coagulation ;
  • antécédents de problèmes de cicatrisation ;
  • hypertension artérielle ;
  • tabagisme.

Consultez votre médecin sur ces risques, ainsi que sur ce qu’il convient de faire pour réduire la probabilité d’effets secondaires graves.

Préparation

Votre chirurgien vous indiquera comment vous préparer à l’intervention. Ces instructions pourront notamment inclure de :

  • prendre ses dispositions pour se faire raccompagner chez soi après l’intervention ;
  • jeûner pendant une durée donnée (en général 12 heures avant l’intervention) ;
  • se laisser pousser les cheveux pour recouvrir les cicatrices dues aux incisions ;
  • arrêter de fumer et éviter la fumée des autres ;
  • éviter les médicaments susceptibles de favoriser les saignements (l’aspirine par exemple) ;

Consultez votre chirurgien à propos de toute allergie éventuelle (en particulier à l’anesthésie). Faites part de la liste de médicaments que vous prenez (médicaments en vente libre en pharmacie ou suppléments nutritionnels compris).

Interventions

Juste avant le lifting frontal, un sédatif vous sera administré, ainsi que des injections d’un anesthésique local visant à engourdir le visage. Vous allez éprouver une gêne éventuelle lorsque le médecin va étirer doucement votre peau. Si cela pose problème, vous pourrez demander à être placé(e) sous anesthésie générale afin de dormir pendant toute la durée de l’intervention.

Le chirurgien va pratiquer une incision à proximité du haut de l’oreille et tout autour du front en suivant la naissance des cheveux. Pour les personnes atteintes de calvitie, l’incision sera pratiquée plus haut le long du haut de la tête afin de masquer la cicatrice.

Avec cette incision, le chirurgien  » sape  » la peau, c’est-à-dire la relâche par dessous. Cette peau est ensuite relevée et fixée en place.

L’excédent de peau peut être retouché et l’excès de matières adipeuses éliminé par liposuccion.

Une fois le chirurgien satisfait du résultat, il ou elle va refermer les incisions à l’aide de points ou d’agrafes. Une fois l’intervention terminée, l’infirmière va nettoyer l’incision et appliquer un pansement. Le pansement implique d’envelopper le visage dans des bandages avec un élastique pour contribuer à réduire la tuméfaction.

Il est possible que vous éprouviez une gêne ou un engourdissement au niveau du visage, mais en règle générale il est possible d’y remédier à l’aide d’antalgiques (antidouleur).

Rétablissement

Votre médecin vous fournira des instructions quant à la manière de nettoyer et soigner les incisions, de manière à assurer une guérison optimale. Le délai de guérison est long et varie d’une personne à une autre. Pour éviter une tuméfaction, vous devrez vous reposer et maintenir la tête en hauteur pendant les trois premiers jours. Vous remarquerez éventuellement des ecchymoses sur le pourtour des yeux, ce qui est courant après une intervention chirurgicale et disparaît généralement dans un délai d’une semaine.

À éviter :

  • toutes activités vigoureuses ;
  • les expositions aux rayons du soleil ;
  • la prise d’aspirine, d’ibuprofène, ou de tous autres médicaments susceptibles d’affecter la coagulation ;
  • les douches ou shampooings pendant les deux premiers jours ;
  • le tabagisme, y compris la fumée d’autres personnes ;
  • tout contact non indispensable avec le front.

Les points seront retirés lors d’un rendez-vous de suivi dans un délai d’une semaine. Les points et agrafes sont en général retirés dans les 10 à 14 jours.

Des ecchymoses et tuméfactions sont à prévoir après l’intervention. Il est fréquent que le front soit engourdi. Lorsque les sensations réapparaissent dans la zone, il est fréquent de constater des picotements et démangeaisons qui vont généralement persister jusqu’à six mois.

Les cheveux ne vont pas repousser sur la cicatrice elle-même, mais sur toute la zone environnante. La plupart des médecins recommandent de porter des cheveux longs pour aider à dissimuler la cicatrice.

Vous aurez des rendez-vous de suivi avec votre chirurgien afin de vérifier la progression de la guérison, ainsi que pour veiller à éviter les complications.

Si ce type de chirurgie esthétique est généralement sûr, toutes les interventions chirurgicales impliquent un risque de saignement et d’infection. Si vous éprouvez l’un des symptômes suivants après l’intervention, consultez immédiatement votre médecin :

  • une fièvre supérieure à 37,7 °C (100° F) ;
  • une plaie qui suinte ;
  • des douleurs ou une gêne importante ;
  • une plaie ouverte.

A lire aussi

Comprendre la rétinopathie hypertensive : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Satiété précoce : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Fracture ou déboîtement de la mâchoire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé : quels sont les microbes les plus meurtriers

Irene

Mutuelle santé : pour quelle raison y souscrire ?

administrateur