Image default
Finance

Logiciel de gestion de trésorerie : les critères de choix

Avec la transformation numérique, l’utilisation de logiciel de gestion de trésorerie est devenue incontournable pour les entreprises. Rapide, précis et puissant, cet outil permet un gain de temps et de productivité optimum tout en contribuant à la performance globale de l’entreprise. Comment bien choisir son logiciel de trésorerie ?

Définir ses besoins en matière de gestion  de trésorerie

La première étape consiste à faire un état des lieux de votre situation de trésorerie afin de dégager les données sur lesquelles baser vos prévisions mais aussi pour s’assurer de la fiabilité de vos flux. Pour ce faire, vous devez connaitre votre trésorerie et définir clairement la gestion de vos moyens de paiement, de vos opérations financières, afin d’en identifier les contraintes.

En ayant une lecture claire de ces besoins, vous serez à même d’en comprendre les enjeux et subséquemment d’identifier les fonctionnalités que vous attendiez d’un logiciel de trésorerie. Pour vous aider dans votre démarche, posez-vous les bonnes questions :

  • Quels sont mes besoins en trésorerie pour lancer mon activité ?
  • Quel serait l’impact sur ma trésorerie si les clients ont un retard dans les paiements?
  • Quels objectifs d’encaissements dois-je me fixer pour rester dans le vert ?
  • Devrais-je investir ?

 Tenir compte de l’importance de vos flux

Avant de vous lancer dans la mise en place d’un logiciel de trésorerie, vous devez déterminer la fréquence de pilotage de votre trésorerie.

Si vous faites face à des flux d’entrée/sortie importants et que vous souhaitez effectuer un suivi régulier de ces flux, alors il est nécessaire de s’équiper d’une solution qui permet d’automatiser certaines opérations.

Grâce à un logiciel adapté, vous avez la possibilité de prévoir et d’anticiper les flux de trésorerie en fonction de la taille de votre entreprise, du volume d’activité. Par exemple, lorsqu’un client passe commande chez vous, ou qu’un fournisseur vous accorde un délai de paiement de 30 jours, le logiciel anticipe les paiements de ces différentes opérations et vous permet ainsi de prévoir votre besoin de trésorerie futur.

L’établissement de suivi de trésorerie, le rapprochement bancaire ou encore la gestion des comptes courants figurent aussi parmi les fonctionnalités de base de ce type d’outil.

Ce qu’il faut retenir

Le choix d’un logiciel de gestion de la trésorerie adapté doit se baser sur des critères objectifs tels que les mouvements de trésorerie ou la fréquence de pilotage de trésorerie. Dans tous les cas, optez pour un outil qui propose des fonctionnalités avancées vous permettant d’établir des prévisions, des hypothèses utiles à la prise de décisions.

Related Articles

Financez votre projet de rénovation en optant pour un prêt pour travaux

Tamby

Gestion des dépenses professionnelles des salariés : comment mieux la gérer ?

administrateur

Missions principales et annexes d’un expert comptable belge

Irene