Image default
Santé

Pontage cardiaque : définition, cause, symptômes, traitement

Le pontage cardiaque est également appelé pontage aorto-coronarien. L’objectif de cette intervention chirurgicale est de remplacer les artères détériorées de votre cœur par des vaisseaux sanguins provenant d’une autre partie de votre organisme.

Cette intervention chirurgicale est utilisée lorsque vos artères coronaires sont bloquées ou détériorées. Les artères coronaires approvisionnent les muscles du cœur en sang oxygéné. Elles sont très importantes pour votre bonne santé. Si elles sont bloquées ou si la circulation du sang est restreinte, votre cœur ne peut pas fonctionner correctement. Ceci peut entraîner une insuffisance cardiaque.

Un pontage peut être planifié à l’avance ou effectué en urgence. Un pontage d’urgence peut être effectué si vous êtes admis à l’hôpital pour une crise cardiaque grave ou autre insuffisance cardiaque.

Utilisation

Lorsque la plaque – une matière contenue dans le sang – se dépose sur les parois des artères, la circulation sanguine jusqu’au muscle cardiaque est réduite. Comme le cœur ne reçoit pas suffisamment de sang, le muscle est plus susceptible de se fatiguer et de ne plus pouvoir jouer son rôle. Ce type de dommage affecte le plus souvent le ventricule gauche, réduisant ainsi sa force contractile. Le ventricule gauche est la pompe la plus puissante du cœur (Clinique Mayo).

Vous aurez besoin d’un pontage si vos artères coronaires deviennent trop étroites ou se bloquent, de telle sorte que vous risquez plus fortement d’avoir une crise cardiaque qui vous serait fatale. Cette pathologie est appelée une coronaropathie. Elle est également connue sous le nom d’athérosclérose. Un pontage est nécessaire lorsque le blocage est trop important pour pouvoir être éliminé par des médicaments ou un autre traitement.

Le pontage peut traiter la coronaropathie et réduire votre risque de crise cardiaque. Cependant, votre risque d’avoir des problèmes coronaires restera élevé. Même après l’intervention chirurgicale, vous devrez adapter votre mode de vie. Vous devrez manger de manière équilibrée et faire de l’exercice régulièrement. Il se peut également que vous deviez prendre des médicaments pour traiter toute pathologie éventuelle sous-jacente.

Risques

Un pontage est une intervention chirurgicale à cœur ouvert. Il s’agit d’une intervention majeure qui comporte des risques non négligeables.

Des complications pourraient survenir, notamment :

  • arythmie (battements du coeur irréguliers, ce qui est rare)
  • saignement
  • caillots
  • douleur thoracique
  • crise cardiaque due à des caillots de sang
  • infection au niveau de la lésion
  • insuffisance rénale
  • fièvre peu élevée
  • problèmes de mémoire (perte de mémoire pouvant être temporaire)
  • accident vasculaire cérébral

Avant l’intervention, votre médecin vous fera passer un examen complet. L’objectif de cette procédure est de réduire votre risque de subir des complications à la suite de l’intervention. Certains troubles médicaux peuvent rendre l’intervention plus complexe. Il est important que vous informiez votre médecin – ou l’équipe des urgences – si vous souffrez des troubles suivants :

  • diabète
  • emphysème
  • maladie des reins
  • maladie artérielle périphérique

En général, les résultats sont plus satisfaisants lorsque l’intervention est prévue à l’avance plutôt qu’effectuée en urgence.

Préparation

Votre médecin vous donnera des instructions complètes sur la meilleure façon de vous préparer pour le pontage. Pendant les entretiens pré-opératoires, votre médecin et l’équipe qui vous prendra en charge le jour de l’intervention vous poseront de nombreuses questions concernant votre état de santé. Préparez à l’avance la liste de tous les médicaments que vous prenez, y compris les compléments alimentaires et les médicaments en vente libre. Vous devrez également indiquer toute opération antérieure éventuelle. Il est essentiel pour votre santé que vous répondiez à toutes ces questions en toute honnêteté et de manière aussi précise que possible.

Vous devrez aussi passer plusieurs examens. Ces examens aideront votre médecin à mieux comprendre votre état de santé dans son ensemble. Exemples d’examens que vous pourrez passer :

  • analyses de sang
  • radiographie pulmonaire
  • électrocardiographie, pour tester votre fonction cardiaque
  • angiographie, pour vérifier l’état de vos artères

Conseils de préparation que votre médecin pourrait vous donner :

  • Interrompez tout traitement pouvant avoir un effet sur votre coagulation sanguine. De nombreux analgésiques et médicaments pour le cœur affectent la coagulation. Toutefois, vous ne devez pas arrêter ce type de traitement sans en parler à votre médecin au préalable. N’interrompez ces traitements QUE si votre médecin vous le recommande.
  • Arrêtez de fumer. Fumer est mauvais pour votre cœur et rallonge le temps de cicatrisation.
  • Contactez votre médecin si vous présentez l’un quelconque des symptômes d’un rhume ou d’une grippe. Les infections du cœur peuvent devenir très graves.
  • Préparez-vous depuis votre domicile et prenez vos dispositions pour ne rien devoir gérer pendant votre séjour à l’hôpital, qui durera environ une semaine.
  • Lavez l’intégralité de votre corps à l’aide d’un savon spécial avant l’intervention chirurgicale. Ceci réduit le risque d’infection.
  • Vous devez également jeûner (et ne pas boire d’eau) à partir de minuit la veille de l’opération.
  • Prenez tous les médicaments que le médecin vous prescrit.
  • Suivez les instructions de votre médecin.
  • Présentez-vous à l’hôpital à l’heure.

Interventions

Avant l’opération, vous passerez une chemise d’hôpital et on vous administrera une intraveineuse. Par le biais de cette intraveineuse, l’équipe qui vous prendra en charge fera passer les médicaments et fluides nécessaires, ainsi que l’anesthésie. Lorsque l’anesthésie commencera à agir, vous vous endormirez profondément, sans ressentir la moindre douleur. Lorsque vous vous réveillerez, l’opération sera terminée et vous serez dans une cellule de soins intensifs. Vous serez également branché sur un appareil respiratoire. Vous constaterez que vous avez un tube dans la bouche.

Pendant votre sommeil, vous serez transporté dans un bloc opératoire. L’opération prend entre trois et six heures. Pendant cette période, votre médecin réparera entre deux et quatre de vos artères coronaires.

L’opération

Pour commencer, votre chirurgien effectuera une incision au milieu de votre poitrine. Votre cage thoracique sera ouverte pour exposer votre cœur. Ou votre chirurgien peut choisir de faire une micro-intervention chirurgicale. Ceci permet de faire des incisions plus petites avec des instruments miniaturisés et plus spécialisés.

Vous serez branché sur un cœur-poumon artificiel. Cet appareil fera circuler du sang oxygéné dans votre corps pendant que le chirugien travaille sur votre coeur. Certaines procédures peuvent être effectuées sans assistance respiratoire, ce qui signifie qu’il n’est pas forcément nécessaire de vous brancher à un cœur-poumon artificiel.

Votre médecin retirera un vaisseau sanguin en bonne santé de la paroi de votre cage thoracique ou de votre jambe. Ceci sera effectué pour remplacer l’artère bloquée ou détériorée.

Lorsque votre chirurgien aura terminé, le cœur-poumon artificiel sera retiré. Votre pontage sera vérifié pour voir s’il fonctionne correctement. Une fois cette vérification effectuée, vous serez recousu et vos plaies seront bandées, puis vous passerez en soins intensifs pour que votre état de santé puisse être surveillé.

Suivi

Lorsque vous vous réveillerez après un pontage, vous constaterez que vous avez un tube dans votre bouche. N’ayez pas peur. Il peut également que vous ayez des douleurs ou que vous subissiez des effets secondaires après l’intervention, notamment :

  • perte de mémoire temporaire
  • confusion
  • difficulté à retrouver les repères temporels

Vous serez probablement en soins intensifs pendant un ou deux jours. Dans ce service, vos signes vitaux seront surveillés de près. Lorsque votre état de santé sera stable, vous serez transféré dans un autre service. Votre séjour à l’hôpital durera au maximum une semaine.

Avant de quitter l’hôpital, vous recevrez des instructions de la part de l’équipe médicale qui vous a pris en charge sur les soins à effectuer une fois de retour chez vous. Exemples d’instructions :

  • changer les pansements au niveau de l’incision
  • se reposer
  • éviter de faire de quelconques activités physiques

Même si vous ne subissez aucune complication, le processus de guérison après un pontage peut prendre entre six et 12 semaines. Profitez des rendez-vous de suivi pour prévenir votre médecin en cas de gêne ou de douleur persistante. Contactez également votre médecin si :

  • vous avez plus de 100,4 degrés F (38 degrés C) de fièvre
  • vous avez des douleurs de plus en plus fortes dans la poitrine
  • votre rythme cardiaque est rapide
  • vous avez des rougeurs au niveau de l’incision ou votre plaie suinte

Un pontage peut permettre de résoudre un problème d’artère bloquée, mais il vous faudra changer certaines habitudes pour éviter une crise cardiaque à l’avenir. Discutez avec votre médecin des changements concernant votre régime alimentaire ou d’autres changements qu’il est recommandé d’adopter après une telle opération.

A lire aussi

Diabète insipide néphrogénique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Procédure de D&C (dilatation et curetage) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quelques secondes pour trouver une pharmacie de garde

Journal

Diminution de la conscience : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Angiographie pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs musculaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene