Image default
Santé

Conjonctivite allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Lorsque les yeux sont exposés à des substances telles que le pollen ou les spores de moisissures, ils peuvent devenir rouges, larmoyants et démanger. Ces symptômes signifient que vous êtes atteint(e) de conjonctivite allergique. La conjonctivite allergique se rapporte à une inflammation oculaire résultant d’une réaction allergique à des substances telles que le pollen ou les spores de moisissures.

L’intérieur de vos paupières et le revêtement du globe oculaire possèdent une membrane appelée conjonctive. La conjonctive est susceptible d’irritation de la part d’allergènes, notamment durant la saison pollinique. La conjonctivite allergique est relativement courante et affecte environ un cinquième de la population. Le corps réagit à des substances qu’il considère comme potentiellement nuisibles.

Types

La conjonctivite allergique se divise en deux principaux types :

La conjonctivite allergique aiguë

Il s’agit d’une pathologie passagère qui est plus courante durant la saison pollinique. Vos paupières deviennent soudainement gonflées, vous démangent et brûlent. Il est possible que vous ayez aussi le nez qui coule.

La conjonctivite allergique chronique

Une pathologie moins courante appelée conjonctivite allergique chronique peut intervenir toute l’année. Il s’agit d’une réponse aux allergènes tels que certains aliments, la poussière et les poils d’animaux. Les yeux qui brûlent et qui démangent, et une sensibilité à la lumière, sont des symptômes courants.

Causes

Vous avez une conjonctivite allergique lorsque votre corps essaie de se défendre contre une menace perçue. Le corps réagit de cette manière face à des substances qui déclenchent la libération d’histamine, une substance chimique puissante que le corps produit pour combattre les envahisseurs étrangers. Parmi les substances qui peuvent provoquer cette réaction on note :

  • la poussière domestique ;
  • le pollen des arbres et de l’herbe ;
  • les spores de moisissures ;
  • les poils d’animaux ;
  • les odeurs de produits chimiques (par exemple détergents domestiques ou parfums).

Certaines personnes peuvent également connaître une conjonctivite allergique en réaction à certains médicaments ou substances qui vont dans l’œil, tels que la solution pour lentilles de contact ou les collyres.

Risques

Les personnes qui ont des allergies sont plus susceptibles de développer une conjonctivite allergique. Les allergies affectent 10 à 20 % de la population. Elles sont souvent héréditaires.

Les allergies touchent les personnes de tous âges, bien qu’elles soient plus courantes chez les enfants et chez les jeunes adultes. Si vous souffrez d’allergies et que vous vivez dans des lieux à forte concentration pollinique, vous serez davantage susceptible d’avoir une conjonctivite allergique.

Symptômes

Les yeux rouges, qui démangent, qui pleurent et qui brûlent, sont des symptômes courants de la conjonctivite allergique. Il est possible que vous vous réveilliez aussi le matin avec les yeux gonflés.

Diagnostic

Votre médecin vous examinera les yeux et prendra vos antécédents médicaux. Une rougeur du blanc de l’œil et de petites aspérités à l’intérieur des paupières sont des signes visibles de conjonctivite. Votre médecin pourra également vous faire faire les analyses suivantes :

  • Un test cutané allergologique expose la peau à des allergènes spécifiques et permet à votre médecin d’examiner la réaction du corps, qui peut inclure un gonflement et une rougeur.
  • Une analyse de sang peut être recommandée pour voir si votre corps produit des protéines (anticorps) pour se protéger contre des allergènes spécifiques comme les moisissures ou la poussière.
  • Un raclage du tissu conjonctival peut être effectué pour examiner vos globules blancs. Les éosinophiles sont des globules blancs qui s’activent lorsqu’on a des allergies.

Traitement

Le traitement de la conjonctivite allergique au domicile implique un mélange de stratégies et d’activités de prévention pour soulager les symptômes. Pour minimiser votre exposition aux allergènes :

  • fermez les fenêtres lorsque la concentration pollinique est élevée ;
  • évitez d’avoir de la poussière dans votre maison ;
  • utilisez un purificateur d’air intérieur ;
  • évitez l’exposition aux produits chimiques concentrés, aux colorants et aux parfums.

Pour soulager vos symptômes, évitez de vous frotter les yeux. L’application d’une compresse froide sur les yeux peut également aider à réduire l’inflammation et les démangeaisons.

Traitements médicamenteux

Dans certains cas incommodants, les traitements à domicile peuvent ne pas suffire. Consultez un médecin qui pourra recommander :

  • un antihistaminique oral sans ordonnance pour réduire ou bloquer la libération d’histamine ;
  • un anti-inflammatoire et/ou un collyre anti-inflammatoire ;
  • un collyre pour réduire la dilatation des vaisseaux sanguins congestionnés ;
  • un collyre à base de cortisone (uniquement dans les cas sévères).

Long terme

Grâce au traitement qui convient, vous obtiendrez un soulagement ou du moins une réduction de vos symptômes. L’exposition récurrente aux allergènes, toutefois, a des chances de déclencher les mêmes symptômes à l’avenir.

Prévention

Il peut s’avérer difficile d’éviter complètement les facteurs environnementaux qui provoquent la conjonctivite allergique. La meilleure chose à faire est donc de limiter votre exposition à ces déclencheurs. Par exemple, si vous savez que vous êtes allergique aux parfums ou à la poussière domestique, vous pouvez essayer de minimiser votre exposition en utilisant des savons et des détergents sans parfum, ou en installant un purificateur d’air à votre domicile.

A lire aussi

Prolapsus utérin ou descente d’organes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Typhus : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes des troubles de l’érection

Irene

Suicide et comportement suicidaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La chirurgie esthétique a toujours le vent en poupe

Journal

Diminution de la conscience : définition, cause, symptômes, traitement

Irene