Image default
Santé

Pied d’athlète : définition, cause, symptômes, traitement

Cette affection, également appelée intertrigo des orteils, est une mycose contagieuse qui affecte la peau des pieds et peut se propager sur les ongles des orteils et parfois les mains. Cette mycose s’appelle pied d’athlète car elle apparaît fréquemment chez les athlètes. Ce n’est pas une maladie grave, mais elle est parfois difficile à guérir. Cependant si vous souffrez d’un diabète ou d’un système immunitaire affaibli et pensez avoir une telle mycose, consultez immédiatement un médecin.

Causes

Cette pathologie se produit quand des champignons dermatophytes poussent sur les pieds. Il est possible d’attraper la mycose par contact avec une personne infectée ou en touchant une surface contaminée par ce champignon. Ce champignon pousse admirablement dans un environnement chaud et humide et se trouve fréquemment dans les douches, sur les sols des vestiaires et autour des piscines.

Risques

N’importe qui peut être affecté, mais certains comportements augmentent le risque de contamination. Des facteurs qui augmentent le risque de pied d’athlète :

  • marcher pieds nus dans des lieux publics, particulièrement des vestiaires, des douches ou des piscines.
  • partager des chaussettes, chaussures ou serviettes avec une personne infectée
  • porter des chaussures serrées à bout fermé
  • rester les pieds mouillés pendant de longues périodes
  • suer des pieds
  • avoir une blessure mineure sur la peau ou l’ongle du pied

Symptômes

Il existe de nombreux symptômes possibles du pied d’athlète. Notamment :

  • démangeaisons et sensations de piqûres et de brûlures entre les orteils
  • démangeaisons et sensations de piqûres et de brûlures sur la plante des pieds
  • ampoules qui démangent sur les pieds
  • fissuration et desquamation de la peau des pieds, le plus souvent entre les orteils et sur la plante des pieds
  • peau sèche sur la plante et les côtés des pieds
  • peau des pieds à vif
  • ongles d’orteils décolorés, épais et friables
  • ongles d’orteils qui se détachent du lit unguéal

Diagnostic

Un médecin peut diagnostiquer cette maladie simplement à partir des symptômes ou prescrire une épreuve cutanée s’il n’est pas sûr qu’une mycose soit responsable des symptômes.

Une analyse de lésion cutanée à l’hydroxyde de potassium (KOH) est le test le plus connu pour le pied d’athlète. Le médecin raclera une petite quantité de peau infectée et la placera dans du KOH. Le KOH détruit les cellules normales sans affecter les cellules fongiques, qui sont alors faciles à observer au microscope.

Traitement

Il peut souvent se traiter au moyen de médicaments antifongiques topiques en vente libre. Quand ces médicaments ne parviennent pas à traiter la mycose, le médecin peut faire une ordonnance pour des médicaments antifongiques plus puissants. Il peut aussi recommander des traitements à domicile pour aider à éliminer l’infection.

Médicaments en vente libre

Il existe beaucoup de médicaments antifongiques en vente libre aux États-Unis, notamment :

  • Desenex (Miconazole)
  • Lamisil AT (Terbinafine)
  • Lotrimin AF (Clotrimazole)
  • Lotrimin Ultra (Butenafine)
  • Tinactine (Tolnaftate)

Médicaments sur ordonnance

Parmi les médicaments pouvant être prescrits par le médecin pour le pied d’athlète, citons :

  • des antifongiques topiques à concentrations élevées comme clotrimazole ou miconazole
  • des antifongiques oraux comme itraconazole (Sporanox), fluconazole (Diflucan) ou terbinafine (Lamisil)
  • des stéroïdes topiques pour réduire une inflammation douloureuse
  • des antibiotiques oraux quand une infection bactérienne se développe à cause de la peau à vif et d’ampoules

Soins à domicile

Le médecin peut recommander un bain de pied dans de l’eau salée ou du vinaigre dilué pour aider à sécher les ampoules.

Méthode alternative

L’huile de théier (Melaleuca alternifolia) a été utilisée avec succès pour le traitement du pied d’athlète. Une étude scientifique publiée dans le numéro d’août 2002 de la revue Australian Journal of Dermatology a indiqué qu’une solution d’huile de théier à 50 pour cent avait réussi à traiter le pied d’athlète chez 64 pour cent des participants à une étude. L’huile de théier peut provoquer une dermite chez certaines personnes.

Complications

Le pied d’athlète peut parfois entraîner des complications.

Parmi les complications légères :

  • retour de la mycose après le traitement
  • réaction allergique au champignon, qui peut entraîner des ampoules sur les pieds ou les mains

Parmi les complications plus graves :

  • Développement d’une infection bactérienne secondaire. Dans ce cas, le pied peut gonfler, faire mal et être chaud. Du pus, des évacuations et de la fièvre sont des signes supplémentaires d’une infection bactérienne.
  • L’infection bactérienne se propage au système lymphatique. Une infection cutanée peut entraîner une lymphangite (infection des vaisseaux lymphatiques) ou une lymphadénite (infection des ganglions lymphatiques).

Long terme

Le pied d’athlète peut être une infection légère ou grave. Il disparaît parfois rapidement et parfois très lentement. Il répond généralement bien aux traitements antifongiques. Cependant les mycoses sont parfois difficiles à éliminer. Un traitement à long terme par des médicaments antifongiques peut être nécessaire pour empêcher le retour du pied d’athlète.

Prévention

Il est possible de prendre plusieurs mesures pour aider à prévenir le pied d’athlète. Notamment :

  • se laver les pieds tous les jours à l’eau et au savon, et bien les sécher, particulièrement entre les orteils
  • mettre de la poudre antifongique sur les pieds tous les jours
  • ne pas partager de chaussettes, chaussures ou serviettes avec autrui
  • porter des sandales dans les douches publiques, autour des piscines publiques et dans d’autres lieux publics
  • porter des chaussettes en fibres aérées, comme le coton ou la laine, ou en fibres synthétiques qui chassent l’humidité de la peau
  • changer de chaussettes quand les pieds commencent à suer
  • aérer les pieds en marchant pieds nus à la maison
  • porter des chaussures en matériaux aérés
  • posséder deux paires de chaussures, chacune devant être portée tous les deux jours pour laisser à l’autre le temps de sécher

A lire aussi

Infection des voies urinaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Soins dentaires : pourquoi faire appel à un courtier en assurance santé ?

administrateur

L’hypertrophie bénigne de la prostate : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mammographie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le médecin de garde est indispensable

Journal

Comprendre ce qu’est une maladie chronique

Irene