Image default
Santé

Quels sont les avantages de la technologie dans le milieu sanitaire ?

Avec l’avènement des nouvelles technologies, de nombreuses innovations ont vu le jour dans plusieurs secteurs. Dans celui de la santé en particulier, des avancées importantes ont été constatées. Ces dernières présentent divers avantages aussi bien pour les patients que pour le corps médical. Quels sont les apports et les bienfaits de la technologie dans le milieu sanitaire ? Ces inventions concourent-elles à créer une médecine de pointe ? La réponse dans cet article.

La technologie est une réponse à la crise du Covid19

Avec la pandémie actuelle, de nombreux pays développés se sont tournés vers les politiques technosanitaires.

Les carnets de santé numérique et anti-épidémique

La mise en œuvre de cet outil a permis de freiner les décès liés au coronavirus. Par exemple, en Corée du Sud, à Singapour et en Israël, ces softwares servent à protéger la population des risques de contamination. Ils facilitent aussi le respect des mesures barrières et s’occupent de la cartographie des zones à risque et du déplacement interrégional des utilisateurs.

Plusieurs autres logiciels sont aussi dédiés aux personnes atteintes par la Covid 19. Ils présentent l’évolution de leur état de santé et permettent de suivre des symptômes et l’efficacité des traitements administrés.

La collecte de données

En cette période de crise sanitaire, les systèmes numérisés aident les gouvernements à collecter d’importantes données. Ces dernières sont analysées afin de diffuser des informations utiles. La technologie permet également de mieux orienter les politiques sanitaires et d’identifier les facteurs clés sur lesquels agir pour éliminer le virus. Les applications sont donc une alternative au confinement.

Vous pouvez vous rendre sur https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/mieux-vaut-prevenir-par-la-tech-que-guerir-sans-elle-844797.html pour en apprendre davantage sur le sujet. Notez également que les politiques technosanitaires amplifient les investissements dans le secteur de la technologie. Cela encouragera bien évidemment les entrepreneurs Tech, les recherches scientifiques et suscitera les innovations dans ce domaine.

En dehors de cet aspect, les technologies actuelles permettent de limiter les regroupements habituels. Les cours en ligne, le télétravail et la digitalisation des opérations bancaires sont des systèmes numériques qui freinent la propagation du virus.

Des avancées en chirurgie et dans les diagnostics posés

La technologie a également favorisé des progrès importants en chirurgie. En effet, de nombreux robots ont été conçus pour assister les médecins dans les blocs. Ces machines sont généralement munies de caméra et sont en mesure de faire de petites incisions lors des interventions très délicates. Elles sont assez sollicitées par les chirurgiens surtout pour leur précision.

Certains modèles ont même été créés pour réaliser les points de suture. L’avantage de ces innovations, c’est qu’elles ont permis de réduire considérablement le nombre de morts durant les interventions chirurgicales. Les nanorobots-chirurgiens, encore au stade de test, pourraient permettre la réalisation d’opérations très complexes.

Notez également que certains robots ont été développés pour participer à la consultation et à l’élaboration d’un diagnostic complet aux malades. Ils collaborent donc avec les médecins, ce qui garantit la qualité de la prestation.

Le traitement des maladies incurables

Les progrès scientifiques et technologiques ont aussi permis de combattre de nombreux maux. Des traitements sont de plus en plus développés pour les maladies autrefois jugées incurables. L’usage de la thérapie génique et de l’immunothérapie ont apporté bon nombre de solutions.

En effet, ces méthodes consistent à procéder à une modification génétique pour personnaliser les soins. Pour ce faire, les cellules immunitaires du patient sont prélevées et les génomes sont édités. Ces techniques médicales sont aujourd’hui un espoir pour de nombreux malades souffrant du cancer, de la leucémie, etc.

Des médicaments et tissus imprimés en 3D

L’impression 3D à booster de nombreux domaines de la santé. En pharmacie par exemple, elle participe à la réalisation des médicaments sur mesure. À partir d’une ordonnance, l’expert peut donc fabriquer une pilule avec les ingrédients nécessaires. Cette innovation permet également d’ajuster les doses en fonction du patient.

Les imprimantes 3D sont aussi très sollicitées pour la conception des prothèses personnalisées. Dans un avenir proche, ces équipements pourraient servir à la production des tissus à greffer. L’impression d’organes solutionnera les problèmes d’incompatibilité ou de manque de donneurs. Les risques de rejet seront donc plus faibles, puisque certaines cellules peuvent être prélevées directement chez le malade.

Des examens médicaux rapides et les implants

Les cardiogrammes, la radiographie, les électroencéphalogrammes, les endoscopies et bien plus encore sont autant d’examens médicaux qui ont vu le jour grâce à la technologie. Ceux-ci permettent de localiser ou d’identifier le mal dont souffre le malade et facilitent la prise en charge immédiate des patients et l’application rapide des traitements efficaces.

De même, les implants font partie de la longue liste de bienfaits qui découlent des progrès technologiques. Les femmes ont la possibilité de recourir à ceux contraceptifs pour supprimer l’ovulation durant une période donnée. Il existe également un système d’implants qui permet de stimuler le cerveau. Ce dernier est un traitement efficace pour les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Une santé high-tech

Grâce à la technologie, de nombreux outils simples comme les applications et les patchs intelligents ont vu le jour. Ces derniers sont développés pour surveiller la santé des utilisateurs. Les informations nécessaires aux analyses sont affichées et directement enregistrées dans un smartphone. Il existe par exemple des softwares pour diabétique qui permettent de contrôler le taux de glycémie et leur alimentation.

C’est en réalité une solution pour connaitre la quantité exacte d’insuline à injecter à ces malades. Des montres sont également conçues pour détecter certaines anomalies comme l’arythmie durant une activité physique. Elles sont généralement équipées d’un système qui mesure le rythme cardiaque de celui qui l’a au poignet.

Une meilleure gestion des données privées

À l’ère des big data, les données fournies par les outils high-tech peuvent aider les chercheurs dans leurs travaux. En dehors de cet aspect, il faut notifier que la numérisation des dossiers des patients est un grand progrès dans le domaine de la santé.

Les médecins ne seront plus contraints de trimballer des tonnes de documents à chaque consultation. Juste avec une tablette ou un smartphone, ils auront une vue globale sur le cas du malade. N’ayez crainte pour vos données, car pour garantir leur sécurité, des systèmes de défense ont été mis en place.

La téléconsultation

Le développement technologique a également rendu possible la téléconsultation. Cette dernière favorise l’accès aux soins de santé à tout le monde, que ce soit à l’étranger ou non. De plus dans les régions frappées par le manque de médecins ou d’hôpitaux, les patients peuvent facilement se faire consulter sans se déplacer. Ils ont tout simplement besoin d’une bonne connexion internet, d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur.

Le malade doit ensuite se connecter à une plateforme en ligne dédiée à ce service pour se faire ausculter. Un professionnel est toujours disponible pour prendre en charge les patients. À défaut de vous toucher en présentiel, il vous donnera généralement des instructions afin que vous réalisiez vous-même cette tâche. À partir de ces opérations, le spécialiste pourra élaborer un diagnostic et prescrire un médicament pour soigner les maux.

S’il constate que votre cas est grave, il vous invitera à un rendez-vous pour de meilleurs traitements. En somme, cette nouvelle méthode renforce le lien entre le docteur et le patient, lequel bénéficie d’un suivi régulier jusqu’à la guérison. Notez également que la téléconsultation est prise en charge à 70 % par l’Assurance Maladie tout comme la consultation face à face. C’est donc une solution économique.

Quelques inconvénients

L’intervention de la technologie en médecine n’est pas sans inconvénient.

Au niveau de la robotisation et de la téléconsultation

Tout d’abord, il faut avouer que plusieurs patients ne sont pas à l’aise avec l’idée de se faire opérer par des machines. Cette barrière doit donc être franchie, puisque sans l’accord du malade, les robots ne peuvent pas intervenir.

En ce qui concerne la téléconsultation, de nombreux défis restent à relever. Il s’agit notamment de la sécurité des données privées et du manque d’équipements connectés tels que les smartphones ou les tablettes dans certaines zones rurales.

Cette nouvelle technique de prise en charge n’est donc accessible que dans les pays développés. De même, elle n’est pas encore perçue comme une alternative efficace. Plutôt que de se fier à cette méthode de consultation, les malades préfèrent se rendre dans les hôpitaux.

Au niveau des manipulations génétiques

Les manipulations génétiques quant à elles soulèvent un problème d’ordre éthique. De nombreux médecins sont inquiets des dérives que pourrait entrainer la poursuite des travaux dans ce domaine. Il est donc primordial d’encadrer ces recherches médicales.

Au niveau des politiques technosanitaires

Pour l’adoption des politiques technosanitaires, beaucoup sont encore réticents sur le sujet. Pour eux, il serait difficile, voire presque impossible, de faire porter un carnet de santé numérique et anti-épidémique à toute une population. Il faudra alors faire de grands efforts pour convaincre les États qui mènent ce raisonnement.

Pour finir, le coût des prestations et des traitements de certaines maladies est généralement élevé. Cela constitue une barrière importante pour accéder aux meilleurs soins possible.

Dans l’ensemble, l’usage des technologies dans le milieu sanitaire présente plus d’avantages que d’inconvénients. Les innovations dans ce secteur peuvent aider à prévenir et à guérir de nombreux maux. Les États doivent donc se tourner davantage vers la mise en œuvre des politiques technosanitaires pour mieux protéger la population.

A lire aussi

Comment trouver une mutuelle santé pas chère ?

administrateur

Causes des troubles de l’érection

Irene

Mutuelle santé : pour quelle raison y souscrire ?

administrateur

Assurance complémentaire santé : comment réduire son coût ?

Claude

Comment faire le bon choix de ses appareils auditifs ?

administrateur

Le médecin de garde est indispensable

Journal