Image default
Santé

Temps de céphaline activée (TCA) : définition, cause, symptômes, traitement

Le temps de céphaline activée (TCA) aide les médecins à évaluer la capacité de votre corps à former des caillots sanguins.

Chaque saignement déclenche une cascade d’événements appelée cascade de coagulation. La coagulation est le processus qu’utilise votre corps pour arrêter un saignement. Des cellules appelées plaquettes forment un bouchon qui recouvre le tissu endommagé, puis les 13 facteurs de coagulation de votre corps interagissent pour générer un caillot sanguin. Lorsque le niveau des facteurs de coagulation est faible, il peut arriver que la formation d’un caillot ne soit pas possible. Un déficit en un facteur peut entraîner des symptômes tels que des saignements excessifs, des saignements de nez persistants et la formation fréquente d’ecchymoses.

Ce test simple requiert le prélèvement d’un échantillon sanguin. Des substances chimiques sont ensuite ajoutées au sang. Les résultats du test reposent sur le nombre de secondes nécessaires pour permettre à votre sang de coaguler après l’ajout des substances chimiques.

Ce test est parfois également appelé temps de thromboplastine partielle (TTP).

Objet

Votre médecin peut prescrire une mesure du temps de céphaline activée pour étudier l’origine d’un saignement prolongé ou excessif. Symptômes susceptibles d’inciter votre médecin à prescrire ce test :

  • saignements de nez fréquents ou abondants ;
  • règles abondantes ou prolongées ;
  • présence de sang dans l’urine ;
  • articulations gonflées et douloureuses (en conséquence de saignements dans vos espaces articulaires) ;
  • tendance à la formation d’ecchymoses ;

Le temps de céphaline activée peut diagnostiquer une pathologie spécifique. Cette mesure aide votre médecin à identifier un éventuel déficit d’un facteur de coagulation sanguine. Si vos résultats sont anormaux, votre médecin aura sans doute besoin d’autres tests pour identifier le facteur que ne produit pas votre corps.

Il est possible que votre médecin utilise également ce test pour s’assurer de votre état de santé lorsque vous êtes sous héparine, qui est un médicament anticoagulant.

Préparation

Divers médicaments peuvent affecter le résultat d’une mesure du temps de céphaline activée. Il s’agit notamment des suivants :

  • héparine ;
  • warfarine ;
  • aspirine ;
  • antihistaminiques ;
  • vitamine C ;
  • chlorpromazine.

N’oubliez pas d’informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez ; vous devrez éventuellement arrêter leur prise avant le test.

Interventions

Pour effectuer cette mesure, votre médecin devra prélever un échantillon sanguin à partir d’une veine de votre bras. Il commencera par nettoyer le site avec un coton imprégné d’alcool. Le médecin insèrera alors une aiguille dans votre veine et y raccordera un tube pour recueillir le sang. Lorsque la quantité de sang prélevée est suffisante, l’aiguille est retirée et le site recouvert d’un tampon de gaze.

Votre médecin ajoutera des produits chimiques à cet échantillon de sang et mesurera le nombre de secondes nécessaires à la coagulation de l’échantillon.

Résultats normaux

Les résultats du test de détermination du temps de céphaline activée est mesuré en secondes. Normalement, ce temps est de 25 à 35 secondes. Cela signifie que 25 à 35 secondes ont été nécessaires à la coagulation de votre sang après l’ajout de produits chimiques.

Les normes précises pour des résultats normaux peuvent dépendre de votre médecin et du laboratoire. En cas d’inquiétude, parlez à votre médecin.

Résultats anormaux

N’oubliez pas qu’un temps de céphaline activée anormal ne suffit pas, en soi, à diagnostiquer une maladie spécifique. Il indique le temps nécessaire à la coagulation de votre sang. Diverses maladies et pathologies peuvent être à l’origine d’un temps de céphaline activée anormal.

Un temps de céphaline activée peut être le résultat :

  • d’un état spécifique du système reproductif, et notamment :
    • d’une récente grossesse ;
    • d’une grossesse en cours ;
    • d’une récente fausse couche ;
  • de problèmes de coagulation, tels que :
  • une hémophilie de type A ou B ;
  • un déficit en facteurs de coagulation sanguine ;
  • la maladie de’s von Willebrand (pathologie à l’origine d’anomalies de la coagulation sanguine) ;
  • une coagulation intra-vasculaire disséminée (maladie dans laquelle les protéines responsables de la coagulation sanguine sont anormalement actives) ;
  • une hypofibrinémie (déficit en fibrinogène, qui est également appelé facteur I de la coagulation) ;
  • certains médicaments, comme l’héparine et la warfarine, qui sont des anticoagulants ;
  • des problèmes nutritionnels, comme :
  • un déficit en vitamine K ;
  • malabsorption ;
  • des anticorps, et notamment :
  • des anticorps de la cardiolipine ;
  • des anticoagulants circulants ;
  • des maladies telles que :
  • la leucémie ;
  • une maladie du foie.

Du fait du large éventail des causes possibles de résultats anormaux, ce test ne suffit pas, à lui seul, à indiquer à votre médecin de quelle pathologie vous êtes atteint(e). Un résultat anormal incitera probablement votre médecin à prescrire des tests supplémentaires.

Risques

Comme pour n’importe quel test sanguin, il existe un léger risque d’ecchymose, de saignement ou d’infection du site de perforation de la peau. Dans de rares cas, la veine peut enfler après une prise de sang. Cette pathologie, appelée phlébite, peut être traitée par application d’une compresse chaude plusieurs fois par jour.

La poursuite du saignement peut constituer un problème si vous êtes atteint(e) d’un trouble de la coagulation ou êtes sous anticoagulant (warfarine, aspirine, etc.).

A lire aussi

Trichinose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La restauration dentaire

sophie

Obstruction du canal biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mammographie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ballonnements abdominaux : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de la parathormone (PTH) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene