Image default
Santé

Trichinose : définition, cause, symptômes, traitement

La trichinose est une maladie due à un ver enroulé sur lui-même que l’on trouve chez les mammifères carnivores. L’homme peut être infecté en cas de consommation de viande de porc, de cheval, d’ours, de renard ou de morse insuffisamment cuite. Le ver commence son cycle de vie dans les intestins, puis il se loge dans les muscles, causant des douleurs et des désagréments.

Les Centers of Disease Control and Prevention estiment à 10 000 le nombre de cas de trichinose diagnostiqués chaque année dans le monde (CDC). Grâce à une règlementation stricte en matière de sécurité sanitaire de la viande et des aliments pour animaux, les États-Unis sont confrontés aujourd’hui à un très faible nombre de cas rapportés – en moyenne 40 par an seulement.

Causes

La trichinose provient de la larve du ver Trichinella. Le ver parasite se trouve souvent chez les animaux carnivores. Le porteur le plus répandu du parasite est le porc. Le processus conduisant à l’infection de l’homme est le suivant :

  • Un individu ingère de la viande contaminée qui n’a pas été suffisamment cuite et qui contient la larve parasite.
  • Lorsqu’ils s’installent dans les muscles, les parasites du Trichinella s’entourent d’une capsule de protection appelée kyste. Une fois qu’ils sont ingérés, les sucs gastriques dissolvent le kyste et libèrent les larves.
  • Les larves pénètrent dans les intestins, où elles se développent pour atteindre leur forme adulte de vers qui vont se reproduire.
  • Les vers femelles produisent des larves dans le système sanguin. Ces larves vont être transportées à travers les vaisseaux sanguins pour se loger dans les muscles.
  • Les larves s’encapsulent ensuite dans les tissus musculaires, où elles peuvent vivre pendant une période prolongée.

Symptômes

L’infection initiale n’entraîne pas toujours de symptômes. Cependant, dans la semaine qui suit l’infection, les larves pénétreront les tissus musculaires. C’est au cours de cette phase que les symptômes sont les plus apparents.

Après le début du traitement, la plupart des symptômes disparaîtront en quelques mois. Toutefois, des douleurs modérées et de la fatigue peuvent persister très nettement au-delà. Le degré de gravité d’une infection pour un individu dépend de la quantité de viande infectée ingérée.

Les symptômes possibles lorsque les larves sont logées dans les intestins sont :

  • des diarrhées
  • des crampes abdominales
  • de la fatigue
  • des nausées
  • des vomissements

Les symptômes, lorsque les larves ont pénétré les tissus musculaires, sont :

  • des courbatures et des douleurs musculaires
  • une température corporelle élevée
  • des gonflements au niveau des yeux et du visage
  • une sensibilité à la lumière
  • des infections oculaires
  • des rougeurs
  • des maux de tête
  • de la toux
  • des frissons

Diagnostic

Après avoir recueilli suffisamment d’informations sur les circonstances des symptômes, le médecin pourra réaliser une analyse de sang ou une biopsie des muscles afin de rechercher la présence de larves dans l’organisme.

Une infection grave par la trichinose peut entraîner les complications suivantes, lesquelles seront identifiées au cours des examens menant au diagnostic :

  • une myocardite (atteinte inflammatoire du cœur)
  • une encéphalite (atteinte inflammatoire du cerveau)
  • une méningite (atteinte inflammatoire des méninges, la membrane enveloppant le cerveau et la moelle épinière)
  • une bronchopneumonie (inflammation des poumons et des bronches)
  • une néphrite (inflammation des reins)
  • une sinusite (inflammation des muqueuses des sinus)
  • une pneumonie (inflammation des poumons)

Traitement

L’infection par les vers de la trichinose logés dans les muscles ne peut malheureusement pas être soignée. Les médecins s’attacheront donc à traiter les symptômes. Plus tôt débutera le traitement, meilleur sera le pronostic. En général, les médecins prescrivent une association des médicaments suivants :

  • des médicaments anti-parasitaires
  • des stéroïdes pour aider à contrôler les inflammations
  • des médicaments contre la douleur pour combattre les courbatures musculaires.

Prévention

Selon le National Institute of Allergies and Infectious Diseases, la meilleure façon de prévenir la trichinose est de s’assurer de faire cuire la viande à une température au moins égale à 77 °C (NIAID). Il existe d’autres recommandations promulguées par les Centers for Disease Control afin de prévenir la trichinose (CDC) :

  • Utiliser une sonde thermique de cuisson.
  • Ne pas goûter la viande jusqu’à ce qu’elle soit cuite.
  • Faire cuire la viande hachée à au moins 71 °C.
  • Faire cuire les pièces entières de viande à au moins 63 °C.
  • Faire cuire la volaille à au moins 74 °C.
  • Congeler la viande de porc à -15 °C ou moins.
  • Éviter de manger de la viande de porc, de morse, de cheval ou d’ours.
  • Nettoyer tout ustensile ayant été en contact avec la viande.

A lire aussi

Rhinite vasomotrice : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La lipasémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’insuffisance rénale au stade ultime : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes des troubles de l’érection

Irene

IRM cervicale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diabète insipide néphrogénique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene