Image default
Santé

Maladie d’Addison : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie d’Addison intervient lorsque la corticosurrénale (ou cortex surrénalien) est endommagée et que les glandes surrénales ne parviennent pas à produire suffisamment d’hormones stéroïdes (cortisol et aldostérone). Le cortisol régule les réactions sur le corps aux situations stressantes. L’aldostérone favorise la production de sodium et de potassium. Ces glandes produisent toutes deux des hormones sexuelles.

Causes

La maladie d’Addison a deux causes principales causes : l’insuffisance surrénalienne primaire et l’insuffisance surrénalienne secondaire. Pour un traitement adéquat, votre médecin aura besoin de trouver le type d’insuffisance à l’origine de votre état.

Principales causes de l’insuffisance surrénale

La maladie d’Addison est souvent due à une attaque des glandes surrénales par le système immunitaire. Il s’agit d’une maladie auto-immune. Dans le cadre de ce type de pathologie, le système immunitaire prend un organe ou une zone du corps pour un virus, une bactérie ou autre type d’envahisseur hétérogène.

Autres causes principales :

  • Des infections peuvent être responsables de la maladie d’Addison. Les infections fongiques peuvent également contribuer à cette pathologie.
  • Des cancers et excroissances anormales (tumeurs) peuvent également y contribuer.
  • Certains anticoagulants utilisés pour contrôler la coagulation sanguine peuvent affecter les glandes surrénales dans la durée.

Causes secondaires de l’insuffisance surrénale

Il y a insuffisance surrénale secondaire lorsque l’hypophyse ne parvient pas à produire l’hormone adrénocorticotrope (ACTH). L’ACTH commande aux glandes surrénales de produire des hormones.

Il est également possible de développer une insuffisance surrénale si vous ne prenez pas les médicaments corticostéroïdes prescrits par votre médecin. Les corticostéroïdes contribuent à contrôler des pathologies chroniques telles que l’asthme.

Risques

Votre risque de contracter cette maladie est supérieur à la normale si vous avez :

  • un cancer ;
  • un traitement à base d’anticoagulants ;
  • une infection chronique comme le VIH ou la tuberculose ;
  • fait l’objet d’une intervention chirurgicale visant à supprimer une partie de votre glande surrénale ;
  • une maladie auto-immune (diabète de type 1 ou maladie de Graves, par exemple).

Symptômes

Les personnes atteintes de la maladie d’Addison peuvent présenter :

  • une sensation de faiblesse musculaire ;
  • de la fatigue et une sensation de lassitude ;
  • une augmentation de la pigmentation de la peau (qui devient plus foncée que la normale) ;
  • avez une perte de poids ou d’appétit ;
  • une baisse du rythme cardiaque ou de la tension artérielle ;
  • de faibles taux de sucre dans le sang ;
  • un évanouissement ;
  • des plaies dans la bouche ;
  • une envie de manger salé ;
  • des nausées ;
  • des vomissements ;
  • de l’irritabilité ou une dépression.

Diagnostic

Après avoir pris note de vos symptômes, votre médecin procèdera à un examen physique. Il est probable qu’il vérifiera également vos taux de potassium et de sodium. D’autres examens (contrôle des niveaux hormonaux et imagerie (tomodensitogramme)).

Traitement

En fonction de la cause de la maladie, vos traitements pourront impliquer la prise de médicaments visant à réguler les glandes surrénales. Si votre état a progressé jusqu’à atteindre une condition potentiellement mortelle dite de crise d’Addison , votre médecin pourra vous prescrire des médicaments visant à traiter cette pathologie en priorité. La crise d’Addison entraîne une baisse de tension artérielle, des taux de potassium dans le sang élevés, ainsi qu’une hypoglycémie.

Traitements médicamenteux

Pour améliorer votre état de santé, vous allez devoir prendre un ensemble de médicaments glucocorticoïdes (à savoir des traitements visant à arrêter l’inflammation). Ces médicaments sont à prendre à vie et il est important de ne pas les oublier.

Des hormones de remplacement pourront éventuellement être prescrites pour suppléer au défaut de production des glandes surrénales.

Soins à domicile

Munissez-vous en permanence d’une trousse d’urgence contenant vos médicaments. Demandez à votre médecin de vous prescrire des corticostéroïdes injectables pour les urgences. Vous souhaiterez éventuellement avoir en permanence dans votre portefeuille une carte présentant vos informations médicales en cas d’urgence et porter un bracelet signalant la pathologie dont vous êtes atteint(e).

Thérapies alternatives

Consultez votre médecin sur les solutions alternatives permettant de soulager le stress, le yoga par exemple.

Long terme

Vous devriez constater une amélioration de votre état de santé si vous prenez votre traitement à base d’hormones de remplacement en respectant la prescription médicale. En suivant les conseils de votre médecin, vous serez en mesure d’avoir une vie productive sans complications.

Prenez toujours vos médicaments en respectant strictement votre prescription. Le fait de prendre trop ou trop peu de vos médicaments peut s’avérer dangereux pour la santé. N’hésitez pas à aborder tout problème avec votre médecin afin de bien respecter votre traitement.

A lire aussi

Obstruction du canal biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Naevomatose baso-cellulaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Angiographie pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rhinite allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Typhus : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Perforation œsophagienne : définition, cause, symptômes, traitement

Irene